Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Législatives: un candidat LR investi face à Gérald Darmanin
information fournie par AFP 17/06/2024 à 16:45

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin à la sortie de l'Elysée, le 12 juin 2024 à Paris ( AFP / JULIEN DE ROSA )

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin à la sortie de l'Elysée, le 12 juin 2024 à Paris ( AFP / JULIEN DE ROSA )

Le parti Les Républicains a finalement investi un candidat face au ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin dans sa circonscription de Tourcoing pour les législatives du 30 juin, une décision prise par les instances nationales mais contestée localement.

Gérald Darmanin, qui avait été élu avec 57,5% des voix en 2022, talonné par une candidate Nupes antispéciste, Leslie Mortreux, fera face à trois candidatures de droite et d'extrême droite dans la 10e circonscription du Nord.

Michèle Tabarot, présidente de la commission nationale d'investiture, a indiqué lundi à l'AFP que LR avait bien investi un candidat dans la circonscription de M. Darmanin, en la personne de Jérôme Garcia.

Dans un communiqué, la commission rappelle que "les décisions d'investitures (...) relèvent de leur décision et non de celle des présidents de fédération".

Les instance locales du parti dans le Nord avaient initialement indiqué lundi que ce candidat investi en 2022 contre M. Darmanin, était cette fois dissident.

M. Garcia avait accusé dimanche sur X Gérald Darmanin, ancien LR, et les dirigeants locaux des Républicains d'avoir "négocié pour n'avoir aucun candidat LR face à M. Darmanin".

Selon la fédération LR du Nord, une candidate avait initialement été désignée avant de renoncer à se présenter, et Jérôme Garcia, qui s'était lancé en campagne en dépit des instances locales du parti, a finalement été investi.

"Je prends acte de la décision de la commission, mais ce n'est pas mon choix personnel", a indiqué à l'AFP le président de LR dans le Nord, Antoine Sillani, estimant que le candidat retenu n'est pas loyal à sa formation.

Outre M. Garcia, M. Darmanin sera opposé, comme en 2022 à un candidat RN, le délégué départemental adjoint Bastien Verbrugghe, et à un candidat Reconquête.

Deux autres candidates initialement investies par LR dans le Nord ont renoncé à se présenter. L'une dans la 11e circonscription, où une candidate de la majorité présidentielle sera opposée au député sortant socialiste Roger Vicot, investi par le Nouveau Front populaire. L'autre dans la 13e, jusque là tenue par une députée macroniste, où LR et la majorité présidentielle ont laissé la place à un maire socialiste qui se présente face à un candidat RN et un Insoumis investi par le Nouveau Front populaire.

Enfin ni LR ni la majorité présidentielle ni le Nouveau Front populaire n'ont présenté de candidat face au député Liot sortant Benjamin Saint Huile, ex-PS élu de justesse en 2022 face à une candidate RN.

7 commentaires

  • 18 juin 09:41

    M4845964 : entre 2017 et 2023, 100 000 emplois ont été créés dans l'industrie alors qu'il en a été détruit 190 000 dans les 6 années précédentes et 450 000 dans les 6 années d'avant. Macron a inversé la tendance et le pays se réindustrialise. Chiffres de l'INSEE. Vous en avez de meilleurs depuis votre jardin ?


Signaler le commentaire

Fermer