Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Législatives: le PCF investit ses 50 candidats, dont Fabien Roussel
information fournie par AFP14/05/2022 à 19:25

Fabien Roussel lors d'une conférence de presse le 28 avril 2022 à Paris  ( AFP / Thomas COEX )

Fabien Roussel lors d'une conférence de presse le 28 avril 2022 à Paris ( AFP / Thomas COEX )

Le parti communiste a investi 50 candidats aux législatives des 12 et 19 juin, dont son chef de file et ex-candidat à la présidentielle Fabien Roussel (Nord), après l'accord conclu avec les insoumis dans le cadre de la nouvelle alliance à gauche.

Après ses 2,28% au premier tour de la présidentielle, Fabien Roussel, secrétaire national du PCF et député sortant, vise une réélection dans la 20e circonscription du Nord, à Saint-Amand-les-Eaux.

De nombreux sortants sont réinvestis dont l'actuel président du groupe communiste à l'Assemblée André Chassaigne (Puy-de-Dôme), Elsa Faucillon (Hauts-de-Seine), Sébastien Jumel, Jean-Paul Lecoq et Hubert Wulfranc (Seine-Maritime), Stéphane Peu (Seine-Saint-Denis), Alain Bruneel (Nord) et Pierre Dharréville (Bouches-du-Rhône).

L'ancienne ministre des Sports Marie-George Buffet a décidé de laisser sa place dans la 4e circonscription de Seine-Saint-Denis, où elle sera suppléante de Soumya Bourouaha.

"Je viens de fêter mes 73 ans, ca me semble nécessaire et logique de passer la main", explique à l'AFP cette figure du PCF, candidate à la présidentielle en 2007.

Même configuration pour le sortant Jean-Paul Dufrègne, simple suppléant dans l'Allier, au profit de Yannick Monnet.

Céline Malaisé, conseillère régionale d'Ile-de-France, se présente dans la très difficile 12e circonscription de Paris (7e et 15e arrondissements de Paris).

L'accord avec LFI au sein de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) a suscité quelques accrocs notamment dans la circonscription de Vénissieux (Rhône), où le PCF espérait l'investiture de la maire communiste Michèle Picard.

Mais LFI a investi un nouveau candidat insoumis Idir Boumertit, malgré le retrait du journaliste Taha Bouhafs, objet d'une enquête interne après des accusations de violences sexuelles.

Les candidats en Outre-mer ne figurent pas dans cette liste.

2 commentaires

  • 16 mai20:02

    Roussel, c'est celui qui a une casserole d'emploi fictif aux fesses. Est-il prudent qu'il se présente ?