1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Législatives au Royaume-Uni : dans sa circonscription, un fantôme nommé Boris Johnson
Le Parisien11/12/2019 à 06:05

Législatives au Royaume-Uni : dans sa circonscription, un fantôme nommé Boris Johnson

Mais où est Boris Johnson ? Pas dans sa circonscription en tout cas. Uxbridge est une petite ville peuplée de classes moyennes tout au bout de la ligne de métro qui irrigue le Grand Londres. On est plein ouest, à vingt minutes en voiture de l'aéroport d'Heathrow. L'ancien maire de la capitale britannique y a posé ses valises en 2015. Sans grand risque : la circonscription d'Uxbridge-South Ruislip a toujours voté conservateur.« Quand il est arrivé chez nous, Boris Johnson a promis monts et merveille, mais, ensuite, il a quasiment disparu et le résultat n'est pas fantastique du tout ! Je crois qu'il préfère ne pas se montrer pour ne pas affronter ses électeurs », s'amuse Betty Elgar, en attendant tranquillement devant un thé au lait sa séance de cinéma dans le centre-ville. Cette délicieuse vieille dame n'est pourtant pas une opposante forcenée du Premier ministre, qui a provoqué de nouvelles élections pour tenter d'arracher, jeudi 12 décembre, une majorité à la chambre des Communes : l'ancienne secrétaire, à la retraite depuis des lustres, a toujours voté conservateur. « C'est un homme très étrange, ajoute-t-elle, à propos de celui que les médias surnomment BoJo. Mais c'est le meilleur en ce moment et, de toute façon, je ne veux pas de l'autre ». L'autre, c'est bien sûr Jeremy Corbyn, le très discuté chef du Parti travailliste.La campagne locale de Johnson s'est résumée à une petite déambulation en compagnie de son père Stanley, puis il a annulé une visite de boulangerie à Glastonbury et au pub de Rochester. Le local des conservateurs, censé être son QG de campagne, est installé dans une belle maison en briques, dans une rue calme d'Uxbridge. Quand on sonne, une aimable femme indique qu'il faut frapper à la porte sur le côté, un peu en contrebas, où il n'y a... personne.«C'est un sociopathe dépourvu de honte et irresponsable» Les travaillistes tentent de tirer parti de ...

Lire la suite de l'article sur LeParisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer