1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le virus Zika constitue une urgence de santé publique pour l'OMS
Reuters01/02/2016 à 19:43

 (Avec décision de l'OMS) 
    GENEVE, 1er février (Reuters) - Le virus Zika, transmis par 
des moustiques et lié à des malformations néonatales au Brésil, 
constitue une urgence de santé publique de portée 
internationale, a déclaré lundi l'Organisation mondiale de la 
Santé (OMS).  
    Cette qualification de la maladie, recommandée dans la 
journée par un comité d'experts indépendants, devrait accélérer 
l'action internationale contre le virus et la recherche 
scientifique, à l'heure où des voix s'élèvent pour critiquer la 
réponse jusque-là hésitante de l'agence onusienne. 
    La maladie due au virus Zika, qui se répand notamment en 
Amérique latine, pourrait toucher à terme trois à quatre 
millions de personnes, a estimé jeudi dernier l'OMS. 
    Le virus pourrait être lié à plusieurs milliers de cas de 
malformations néonatales au Brésil, dont des microcéphalies, une 
anomalie de la croissance de la boîte crânienne, et des 
déficiences sévères de la vue. 
    Transmis comme la dengue et le chikungunya par les 
moustiques du genre Aedes qui sévissent dans la zone 
intertropicale, le Zika est désormais présent dans 23 pays et 
territoires du continent américain où il se propage rapidement. 
    L'OMS a cependant estimé lundi que la maladie ne justifiait 
pas dans l'immédiat que soient imposées des restrictions de 
voyage ou de commerce. 
 
 (Ben Hirschler; Julie Carriat et Jean-Stéphane Brosse pour le 
service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer