1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le village syrien de Khan Cheikhoune à nouveau bombardé-OSDH
Reuters07/04/2017 à 12:13

 (Actualisé avec détails §2-3) 
    BEYROUTH, 7 avril (Reuters) - Le village syrien de Khan 
Cheikhoune, où une attaque chimique a provoqué la mort de 
dizaines de personnes dont des enfants mardi, a été la cible de 
nouvelles frappes aériennes vendredi, rapportent un témoin et 
l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). 
    L'OSDH, qui documente le conflit syrien grâce à des sources 
sur le terrain, a indiqué qu'un avion de chasse avait bombardé 
le village avant midi. 
    L'appareil est entré en action à 11h00 (08h00 GMT) dans les 
quartiers nord de la localité, a déclaré pour sa part un rebelle 
affecté à l'alerte aérienne. Cette opération a provoqué des 
dégâts mais il n'a pas été fait état de victimes dans 
l'immédiat. 
    Les Occidentaux imputent l'attaque à l'arme chimique commise 
mardi au régime de Bachar al Assad, ce que ce dernier dément 
fermement. 
    Les Etats-Unis ont procédé vendredi aux tirs d'une 
soixantaine de missiles contre une base aérienne dans la 
province syrienne de Homs d'où aurait été préparée l'attaque 
chimique présumée contre le village de Khan Cheikhoune. 
     
         
 
 (Ellen Francis; Pierre Sérisier pour le service français) 
 

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • charleco
    07 avril14:02

    L'OSDH, c'est un bureau à Londres tenu par une seule personne qui reçoit ses "infos" des chefs terroristes mis en vidéos par une société anglaise. Ils ont une machine à faire de la fumée pour créer l'ambiance.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer