Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le ton monte entre les Etats-Unis et le Mexique

Reuters26/01/2017 à 17:25
 (Actualisé avec précisions, contexte) 
    WASHINGTON, 26 janvier (Reuters) - Donald Trump a conseillé 
jeudi à son homologue mexicain, Enrique Pena Nieto, d'annuler sa 
visite à Washington prévue mardi prochain si Mexico maintient 
son refus de financer le mur que le président américain veut 
ériger à la frontière mexicaine. 
    Cette mise en garde est intervenue quelques heures après la 
signature par le nouveau président des Etats-Unis d'un décret 
prévoyant notamment d'aller de l'avant sur la construction de ce 
mur. Enrique Pena Nieto a publiquement désapprouvé cette 
décision en répétant qu'il n'en paierait pas la facture. 
    "Si le Mexique n'est pas disposé à payer pour ce mur dont 
nous avons tant besoin, alors il serait préférable d'annuler la 
rencontre qui est prévue", a réagi Donald Trump sur Twitter.    
    "Les Etats-Unis ont un déficit commercial de 60 milliards de 
dollars avec le Mexique", a rappelé le nouveau chef de la Maison 
blanche, laissant entendre qu'il est dans l'intérêt de Mexico de 
coopérer avec son puissant voisin. 
    La confirmation du projet de construction du mur à quelques 
jours de la visite d'Enrique Pena Nieto à Washington a été 
perçue au Mexique comme une rebuffade. 
    Elle est en effet intervenue au moment où les autorités 
mexicaines s'efforçaient d'établir le dialogue avec la nouvelle 
administration américaine après avoir été pendant toute la 
campagne électorale un des souffre-douleurs de Donald Trump. 
    Dans la sphère politique comme sur les réseaux sociaux, les 
appels se sont multipliés depuis mercredi pour que le président 
mexicain renonce à son déplacement. 
    Mercredi soir, le ministre mexicain des Affaires étrangères, 
Luis Videgaray, a tenté d'éteindre l'incendie à son arrivée à 
Washington pour des discussions préparatoires. "La réunion entre 
les deux présidents à Washington mardi prochain est toujours 
confirmée. La réunion, à ce stade, aura lieu", a-t-il déclaré. 
     
    "C'EST NOUS QUI ALLONS FINANCER LE MUR" 
    Son homologue aux Finances, José Antonio Meade, a pour sa 
part estimé jeudi, après le tweet menaçant de Donald Trump, 
qu'une annulation de la rencontre entretiendrait l'incertitude 
entourant les futures relations américano-mexicaines. 
    S'il a lieu, le dialogue entre les deux pays s'annonce des 
plus tendus, même si chacun répète qu'il est dans son intérêt 
d'avoir une frontière commune sécurisée.  
    Donald Trump dit vouloir arrêter l'immigration clandestine 
et son homologue mexicain lutter contre le trafic d'armes en 
provenance des Etats-Unis. 
    Mais la question du mur, et notamment de son financement, 
est devenue tellement politique qu'aucun des deux dirigeants ne 
semble vouloir perdre la face. 
    Une porte de sortie pourrait venir du Congrès américain, où 
les présidents républicains du Sénat, Mitch McConnell, et de la 
Chambre des représentants, Paul Ryan, ont indiqué jeudi qu'ils 
avaient commencé à prendre des dispositions pour permettre la 
construction d'un mur coûtant entre 12 et 15 milliards de 
dollars. 
    Ils n'ont pas précisé qui le financerait mais ont dit 
s'attendre à ce que l'administration Trump "débloque un budget 
supplémentaire". 
    "L'important, c'est que nous allons financer le Secure Fence 
Act", a déclaré Paul Ryan devant la presse, en évoquant le 
décret signé mercredi par le chef de la Maison blanche. 
    Interrogé sur les futures relations avec le Mexique, il a 
ajouté : "Je pense que tout va bien se passer". 
 
 (Roberta Rampton, Doina Chiacu et Susan Heavey, avec Anahi Rama 
et Dave Graham à Mexico, Tangi Salaün pour le service français, 
édité par Gilles Trequesser) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.