Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le tireur présumé du Thalys réfute toute intention terroriste

Reuters23/08/2015 à 14:57

LE TIREUR PRÉSUMÉ DU THALYS NIE TOUTE INTENTION TERRORISTE

PARIS (Reuters) - Le tireur présumé de l'attaque contre le Thalys Amsterdam-Paris vendredi soir réfute toute intention terroriste et explique avoir voulu rançonner les voyageurs avec une arme trouvée par hasard à Bruxelles, a indiqué dimanche l'avocate qui l'a assisté aux premières heures de sa garde à vue.

Interpellé en gare d'Arras (Pas-de-Calais), Ayoub el Khazzani est toujours en garde à vue au siège de la sous-direction antiterroriste de la police judiciaire et de la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

Ce Marocain de 26 ans avait été signalé en février 2014 à la France par les autorités espagnoles pour son appartenance à la mouvance islamiste radicale, selon une source proche du dossier.

"Mon client ne m'a pas paru dangereux, pas vindicatif, pas revendicatif, au contraire un peu étonné de tout ce qui pouvait lui arriver", indique sur BFM TV Me Sophie David, avocate au barreau d'Arras.

"Quand je lui rappelle pourquoi il est là, il est médusé du caractère terroriste qui est attribué à son action", rapporte-t-elle. Démentant tout commanditaire, il explique son geste "uniquement par le besoin d'argent".

Par l'intermédiaire de son interprète, il raconte avoir trouvé "providentiellement" une valise contenant une kalachnikov et un portable dans un jardin public à côté de la gare du Midi à Bruxelles où il a l'habitude de dormir avec d'autres sans-abris.

Sur les conseils de plusieurs sans-abris, il monte à bord du Thalys dans l'idée de "rançonner" des passagers, rapporte son avocate. "Il pensait ensuite, en tout cas c'est ce qu'il déclare, tirer dans une vitre du train et sauter par la vitre pour s'échapper".

"CHÉTIF ET HAGARD"

Ayoub el Khazzani est soupçonné d'avoir tiré dans un train Thalys reliant Amsterdam à Paris vendredi peu avant 18h00.

Selon les témoignages recueillis, un voyageur français souhaitant se rendre aux toilettes s'est retrouvé nez-à-nez avec un individu portant une kalachnikov en bandoulière.

Le passager tente de ceinturer le suspect mais ce dernier parvient à tirer plusieurs coups de feu, a indiqué samedi le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

Deux autres passagers de nationalité américaine réussissent finalement à l'immobiliser au sol et à le désarmer. Dans l'affrontement, un des deux Américains est blessé à coups de cutter et un passager franco-américain est touché par une balle.

Le pronostic vital des deux hommes n'est pas engagé.

Au cours de son entretien avec l'avocate à Arras, Ayoub el Khazzani "tombe des nues" à l'évocation des blessés et assure qu'"il ne s'est rien passé."

"Pour lui, il n'y a pas eu de coup de feu (...) il dit que la kalachnikov n'a pas fonctionné et qu'il a été maîtrisé immédiatement sans qu'un coup de feu ait été tiré", indique Me Sophie David.

L'avocate décrit un homme "très chétif, quelqu'un de très affaibli physiquement parlant, comme s'il souffrait de malnutrition, très très maigre et très hagard".

Selon une source proche du dossier, Ayoub el Khazzani, qui fait l'objet d'une fiche "S" (Sûreté d'Etat), aurait habité en 2014 en Espagne où il a été arrêté au moins une fois pour un délit en lien avec des stupéfiants, avant de s'installer en 2015 en Belgique.

Selon la même source, il serait venu en France en 2014 d'où il aurait rejoint la Syrie avant de revenir ensuite sur le territoire français.

Le parquet antiterroriste français est chargé de l'enquête. Une enquête a également été ouverte en Belgique par le parquet fédéral, le suspect étant monté dans le train en gare de Bruxelles.

(Marine Pennetier, édité par Eric Faye)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.