Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le texte sur le Code du travail adopté en commission
Reuters06/07/2017 à 12:34

LE TEXTE SUR LE CODE DU TRAVAIL ADOPTÉ EN COMMISSION

LE TEXTE SUR LE CODE DU TRAVAIL ADOPTÉ EN COMMISSION

PARIS (Reuters) - La commission des Affaires sociales de l'Assemblée a adopté jeudi le projet de loi permettant de modifier le Code du travail par ordonnances.

Les groupes La France insoumise (LFI), de la Gauche démocrate et républicaine (GDR), qui rassemble notamment les communistes, et celui de la Nouvelle gauche (ex PS) ont voté contre.

"C'est un texte de démolition sociale, un coup de force contre les salariés de ce pays", a affirmé Pierre Dharréville (PC).

Les autres groupes ont voté pour : le groupe La République en marche (LREM), le groupe MoDem, le groupe des Constructifs et le groupe Les Républicains (LR).

Ce projet de loi, qui compte moins d'une dizaine d'articles sur lesquels ont été déposé environ 150 amendements, sera examiné par les députés en séance publique à partir du lundi 10 juillet.

Le projet de loi "d'habilitation à prendre par ordonnances les mesures pour le renforcement du dialogue social", comprend plusieurs mesures comme une nouvelle articulation de l'accord d'entreprise et de l'accord de branche ou bien encore une modification du régime juridique de la rupture du contrat de travail.

Il prévoit également le report d'un an, au 1er janvier 2019, de l'entrée en vigueur du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu.

Le gouvernement a décidé d'utiliser la procédure dite accélérée afin de réduire le nombre de navettes entre l'Assemblée et le Sénat.

Le Sénat examinera ce projet de loi en séance publique à partir du lundi 24 juillet. Son adoption définitive est prévue pour le début du mois d'août.

(Emile Picy, édité par Yves Clarisse)

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • geocor
    06 juillet15:11

    On va peut-être enfin pouvoir embaucher. Tant mieux : j'ai trop de travail à partager mais je ne peux pas prendre le risque, comme avec le Code du Travail actuel, de perdre mon activité indépendante.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer