1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Sony Xperia 5, avec un écran 21:9 concluant mais trop cher
Le Parisien06/11/2019 à 12:55

Le Sony Xperia 5, avec un écran 21:9 concluant mais trop cher

À la traîne sur le marché hyperconcurrentiel des smartphones, Sony essaie de se démarquer en lançant deux terminaux haut de gamme sous Android 9 au format atypique : le 21:9. Si le premier du nom, le Xperia 1, sorti il y a quelques mois, nous avait laissé une impression mitigée, qu'en est-il de son petit frère, le Xperia 5 ?On a aiméDes performances au top. Le Xperia 5 embarque l'une des puces les plus rapides du moment (Snapdragon 855 de Qualcomm), couplée à 6 Go de mémoire vive. Une configuration premium, similaire à celle du Xperia 1, qui offre une fluidité à toute épreuve.Lancement d'applications, multitâches, ouverture et partage de photos... : rien ne peut ralentir le bolide de Sony. Pour le jeu, rien à redire : il fait tourner sans broncher les titres les plus gourmands. Petit plus : il est possible d'associer au téléphone une manette de PlayStation 4 pour s'amuser notamment sur « Fortnite », qui est d'ailleurs pré-installé. Côté stockage, la mémoire interne offre 128 GB (extensible via une carte Micro SD).Un format 21:9 convaincant. C'est donc là l'argument principal de Sony, qui semble croire dur comme fer au téléphone tout allongé. Un format censé favoriser l'immersion et faciliter la prise en main. Assez compact (158 mm de haut), plutôt léger (164 g), et surtout moins large (68 mm) que la plupart des smartphones actuels, le Xperia 5 se laisse en effet manipuler avec plaisir.En mode portrait, on apprécie la possibilité de scinder l'écran pour y afficher deux applications. En mode paysage, lorsqu'on visionne une vidéo, ou en phase de jeu, le 21:9 se montre très agréable... à condition que le flux soit adapté.Si non, ce sont deux épaisses bordures noires qui viendront encadrer l'image. Dommage. Mais gageons que, à terme, de plus en plus de contenus soient compatibles avec le 21:9, à l'instar, par exemple, du dernier « Call of Duty : mobile ». Le jeu « Call of Duty : mobile » est ...

Lire la suite de l'article sur LeParisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer