Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Sénat vote un budget 2018 remanié
Reuters12/12/2017 à 19:12

LE SÉNAT VOTE UN BUDGET 2018 REMANIÉ

PARIS (Reuters) - Le Sénat français, où la droite est majoritaire, a adopté mardi en première lecture, après l'avoir profondément remanié l'ensemble du projet de loi de finances (PLF) pour 2018, supprimant deux de ses mesures phares, le nouvel impôt sur la fortune immobilière (IFI) et la réforme de la taxe d'habitation.

Un commission mixte paritaire (CMP) Assemblée-Sénat est convoquée pour mercredi afin de tenter de mettre au point un texte commun aux deux assemblées.

Elle n'a aucune chance d'aboutir et une nouvelle lecture devra donc avoir lieu dans chacune des deux assemblées.

L'Assemblée nationale, qui a constitutionnellement le dernier mot, procédera le jeudi 21 décembre à la lecture définitive de ce PLF.

Les groupes Les Républicains (LR) de l'Assemblée et du Sénat ont d'ores et déjà annoncé qu'ils saisiraient le Conseil constitutionnel, plusieurs dispositions, estiment-ils, étant contraires à la Constitution.

(Emile Picy, édité par Yves Clarisse)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • sarestal
    12 décembre20:24

    Ils veulent augmenter le salaire des maires des grandes villes et des présidents de collectivité de ......+40 %... h ttp://lelab.europe1.fr/a-contre-courant-du-gouvernement-le-senat-augmente-le-salaire-des-maires-des-grandes-villes-et-des-presidents-de-collectivites-3517925

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer