Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Sénat US vote un plan d'urgence pour Porto Rico, écrasé par sa dette

Reuters30/06/2016 à 05:00
    WASHINGTON, 30 juin (Reuters) - Le Sénat des Etats-Unis a 
adopté mercredi soir à une large majorité un plan d'urgence pour 
aider Porto Rico à faire face aux échéances de sa très lourde 
dette. 
    Le dispositif, déjà voté à la Chambre des représentants et 
que Barack Obama s'est dit prêt à promulguer, a été approuvé par 
68 voix contre 30.  
    Il prévoit de créer une commission fédérale de contrôle, 
dont les sept membres, désignés par Washington, auront le 
pouvoir de restructurer la dette non gérable de Porto Rico et de 
mettre en oeuvre une politique d'assainissement budgétaire si le 
gouvernement local s'en révèle incapable.  
    "Ce projet de loi n'est pas parfait, mais c'est un premier 
pas crucial sur la voie d'une reprise économique et d'un espoir 
renouvelé pour des millions d'Américains qui considèrent Porto 
Rico comme leur patrie", a déclaré Barack Obama. 
    Territoire associé aux Etats-Unis, Porto Rico, en 
difficultés économiques et victime de l'émigration de sa 
population vers les Etats-Unis qui le prive de rentrées 
fiscales, a accumulé une dette de 70 milliards de dollars. 
    Le territoire pourrait faire défaut dès vendredi sur une 
échéance de 1,9 milliard de dollars, a annoncé le gouverneur 
Alejandro Garcia Padilla. 
    De nombreux Portoricains redoutent que le plan d'urgence 
n'usurpe les droits souverains du gouvernement local et place 
les préoccupations des investisseurs au-dessus des priorités 
locales. 
    "C'est la meilleure et peut-être la seule action que nous 
pouvons entreprendre pour aider Porto Rico. Ne rien faire serait 
le plus sûr chemin vers un plan de sauvetage financier de Porto 
Rico qui serait financé par les contribuables et une crise 
humanitaire pour sa population", a plaidé Mitch McConnell, chef 
de file de la majorité républicaine au Sénat. 
    Dans les rangs démocrates, le sénateur Harry Reid a dit 
faire siennes certaines critiques portant sur les "pouvoirs 
excessifs" accordés à cette commission de contrôle. Mais il a 
voté pour le dispositif. "Sinon, nous livrons (les Portoricains) 
aux fonds spéculatifs qui les poursuivront en justice jusqu'à la 
mort", a-t-il expliqué. 
 
 (Susan Cornwell; Henri-Pierre André pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.