1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le rythme d'inflation accélère à peine en avril en France
Reuters28/04/2017 à 09:13

LE RYTHME D'INFLATION ACCÉLÈRE À PEINE EN AVRIL EN FRANCE

PARIS (Reuters) - L'inflation sur un an a très légèrement accéléré en avril en France, revenant à +1,2%, comme en février, après son léger fléchissement du mois de mars à +1,1%, selon une première estimation publiée vendredi par l'Insee.

L'indice des prix harmonisés IPCH, qui permet les comparaisons avec les autres pays de la zone euro, s'inscrit quant à lui en hausse de 1,4% sur un an, comme les deux mois précédents, conformément aux attentes des économistes interrogés par Reuters.

L'inflation, qui était passée dans le rouge à l'hiver 2016, s'est depuis progressivement redressée, mais elle reste inférieure à l'objectif de la Banque centrale européenne (BCE), situé à un tout petit peu moins de 2%.

Sur le mois, la hausse de l'indice des prix à la consommation IPC freine nettement (à +0,1% après +0,6% en mars), notamment sous l'effet du ralentissement saisonnier des prix des produits manufacturés, souligne l'Insee.

L'indice harmonisé IPCH a évolué de façon comparable, ralentissant à +0,1% en avril après +0,7% en mars.

En Allemagne, l'inflation a été plus forte que prévu en avril et l'IPCH y a augmenté de 2% en rythme annuel, dépassant ainsi légèrement l'objectif de BCE, selon des données préliminaires publiées jeudi.

La BCE a maintenu jeudi sa politique de taux et de rachats d'actifs inchangée, relevant le renforcement de la reprise dans la zone euro tout en soulignant que l'inflation sous-jacente reste faible.

L'indice des prix à la consommation définitif d'avril, le seul valable pour les indexations de contrats privés, rentes viagères, pensions alimentaires ou l'évolution du Smic, sera diffusé le 16 mai.

(Myriam Rivet, édité par Tangi Salaün)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • jpam
    28 avril09:30

    Une preuve supplémentaire du retard que prend notre pays par rapport à nos voisins et partenaires. conséquence des choix calamiteux opérés depuis 10 ans pour la France par ceux qui se sont partagés le pouvoir.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer