Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

ROSNEFT

5.1500USD
0.00% 
valeur indicative 4.2218 EUR
Ouverture théorique 0.0000

RU000A0J2Q06 RNFTF

OTCBB données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    0.0000

  • clôture veille

    5.1500

  • + haut

    0.0000

  • + bas

    0.0000

  • volume

    0

  • valorisation

    54 581 MUSD

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    17.11.17 / 21:30:28

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter ROSNEFT à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter ROSNEFT à mes listes

    Fermer

Le rouble se redresse mais reste sous tension

Reuters17/12/2014 à 19:37

(Actualisé avec taux, banque centrale, contexte) par Vladimir Abramov et Alexander Winning MOSCOU, 17 décembre (Reuters) - Le rouble a regagné du terrain mercredi après deux jours de chute libre, soutenu par les pressions du gouvernement sur les exportateurs pour qu'ils n'accumulent pas leurs devises et par la promesse de nouvelles mesures de stabilité financière de la banque centrale russe. Vers 16h55 GMT, le rouble gagnait près de 9% face au billet vert, à 61,30 roubles pour un dollar RUBUTSTN=MCX , et près de 8,5% face à l'euro, à 75,97 EURRUBTN=MCX . Le marché reste nerveux à la suite de l'effondrement de ces derniers jours, qui a poussé la banque centrale à relever lundi soir son taux directeur de 650 points de base, une mesure d'urgence qui n'a pas empêché mardi une nouvelle chute de la monnaie. Le rouble affiche une baisse de près de 50% face au dollar cette année, son plus fort repli depuis la crise financière russe de 1998. Il a perdu mardi jusqu'à autour de 20% face à la monnaie américaine. Le Premier ministre, Dmitri Medvedev, a rencontré mercredi les principaux exportateurs du pays, dont Gazprom GAZP.MM et Rosneft ROSN.MM , pour leur demander d'agir "de manière responsable" avec leurs recettes en devises. La banque centrale russe a annoncé mercredi qu'elle allait prendre des mesures supplémentaires pour favoriser la stabilisation des marchés. Elle a fait savoir dans un communiqué qu'elle préparait avec le gouvernement une série de dispositions pour renforcer si besoin le capital des banques et des entreprises financières. Elle envisage aussi de nouvelles adjudications de devises si nécessaire, ainsi qu'un gel de la réévaluation du portefeuille de titres des banques. UN TEST POUR POUTINE La dépréciation du rouble constitue un test politique majeur pour le président russe Vladimir Poutine, dont la popularité dépend en partie de sa réputation de garant de la prospérité et de la stabilité économique. Le chef de l'Etat, qui tient jeudi sa traditionnelle conférence de presse annuelle, a imputé la crise de change à la spéculation et à la politique occidentale. Mais il lui sera difficile d'éluder ses conséquences pour l'économie russe, dont la banque centrale a prévenu qu'elle pourrait se contracter de 4,5% en 2015 si le pétrole tombe à 60 dollars le baril. ID:nL6N0U11FD Pour expliquer le rebond de mercredi, les cambistes évoquent des ventes de dollars de la part d'exportateurs pour des motifs fiscaux. L'un d'entre eux n'exclut pas que la banque centrale soit de nouveau intervenue sur le marché pour soutenir le rouble. L'institution ne publie qu'avec deux jours de décalage le montant de ses éventuelles interventions. Lundi, elle a consacré 1,961 milliard de dollars à défendre le rouble. "Le raffermissement du rouble semble artificiel et pourrait donc venir de la banque centrale même si je ne peux pas le garantir à 100%. Il pourrait aussi s'agir d'un exportateur isolé que les autorités ont convaincu de vendre des dollars", dit-il. La banque centrale russe a injecté 80 milliards de dollars sur le marché des changes depuis le début de l'année pour soutenir le rouble, affecté par la glissade des cours du pétrole, les sanctions occidentales liées au rôle de Moscou dans la crise ukrainienne et un sentiment croissant de panique sur le marché. A la Bourse de Moscou, l'indice Micex .MCX , coté en rouble, a cédé 2,11% mercredi tandis que l'indice RTS .IRTS , calculé en dollar, gagnait plus de 14%, effaçant la quasi-totalité des pertes subies la veille. (Patrick Vignal pour le service français, édité par Marc Angrand)

Valeurs associées

0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.