1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le réveillon des jeunes militants UMP et FN fait polémique
Le Parisien04/01/2015 à 12:02

Le réveillon des jeunes militants UMP et FN fait polémique

Tracts, champagne et cotillons. Pour avoir célébré le passage à la nouvelle année avec leurs amis du Front national, de jeunes militants UMP, dont le président des Jeunes du courant Droite populaire Pierre Gentillet, se retrouvent au coeur d'une vive polémique.

L'affaire a commencé de la plus banale des façons. Au lendemain du réveillon, l'hôte de la soirée, Kelly, militante parisienne du FNJ très active sur les réseaux sociaux, poste des clichés de la sauterie sur Facebook. Au passage, elle remercie -photo à l'appui- «Floflo» (NDLR : le vice-président du Front national, Florian Philippot) d'être passé trinquer. Sauf que l'hebdomadaire «Marianne» repère la présence de jeunes militants de l'UMP et met l'affaire en lumière. La controverse enfle : simple soirée entre amis ou signe d'une éventuelle porosité des droites, à l'aube d'une double année électorale (départementales en mars, régionales en décembre) ? Le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, y voit «une proximité qui mérite une clarification immédiate» et «demande à Nicolas Sarkozy et Alain Juppé de condamner ce réveillon».

«Ce sont des amis qui se sont retrouvés. J'y suis passé avec plaisir. C'est une affaire intégralement cotillonnesque et non politique», a balayé ce samedi Florian Philippot sur BFM TV. «C'est une soirée privée, entre personnes qui partagent les mêmes bancs d'université et éventuellement quelques avis, notamment sur la critique du gouvernement», explique Gaëtan Dussausaye, directeur national du FNJ, interrogé par «Le Parisien» - «Aujourd'hui en France». Lui ne trouve rien à redire à cet «événement amical entre étudiants qui se côtoient habituellement». «Nous ne sommes pas les plus sectaires», relève-t-il encore.

«Cette polémique est parfaitement ridicule»

Si Gaëtan Dussausaye se plaît à le souligner, c'est qu'à l'UMP, on ne l'entend pas de cette oreille. Même si ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

67 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • uran
    05 janvier17:22

    Tout ceci me conforte dans mes opinions. C'est hyper dangereux d'être inscrit sur Facebook.

    Signaler un abus

  • fortunos
    05 janvier11:07

    on ne voit pas le pêtit ami du sieur Philippot,dommage!!

    Signaler un abus

  • ppetitj
    05 janvier10:41

    La jeunesse se sent concerné par son futur...Pas nos vieux politiciens dont l'avenir est plutôt derrière eux...

    Signaler un abus

  • bsr16
    05 janvier10:38

    je ne doute pas un instant que ce bon à rien de Jean-Christophe Cambadélis ne frequente que des personnes en fonction de leurs opinions politiques...et si ces nuls de l'UMP répondent c'est qu'ils le sont vraiment.

    Signaler un abus

  • isacarno
    05 janvier10:38

    Riwal et Bygmalion organiteurs de la soirée ont été payés en roubles!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer