Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le rêve sino-américain avorté de Toulouse
So Foot01/05/2020 à 06:00

Le rêve sino-américain avorté de Toulouse

Officiellement relégué à la suite de l'annonce de la LFP de l'arrêt de la saison, Toulouse plonge dans l'inconnu. Début mars, le club était en passe d'être racheté par les anciens propriétaires sino-américains de l'OGC Nice. Depuis ? Silence radio. À tel point qu'Olivier Sadran semble parti pour poursuivre son règne violet, au moment où il est redevenu un homme d'influence dans les coulisses du foot français. Pas le moment idoine pour brader son bébé.

Le TFC, c'est cet objet chiné le dimanche aux puces du coin. Usé, blafard, poussiéreux... Bref, pas vraiment clinquant. Une fois pris en main, son passé parfois glorieux refait surface et l'espoir de lui offrir une seconde vie avec du bricolage revient. Allez, convaincu. Mais contre toute attente, son propriétaire grossièrement attablé sur une chaise de camping lance : "Laissez, j'ai réfléchi. Finalement, je ne vends plus."

Sadran, quinqua en crise

Si la métaphore nous rappelle les bons souvenirs des matins dominicaux entassés, elle dresse surtout un portrait de ce que représente le TFC pour Olivier Sadran. Un business qui lui cause plus d'ennuis que de bonheurs, mais auquel il est profondément attaché. Pourtant, la passion s'est largement étiolée depuis le rachat du club en 2001. En plus de l'argent qu'il lui coûte, en tant qu'actionnaire principal. Le PDG de l'entreprise de restauration Newrest délègue d'ailleurs les affaires courantes à Jean-François Soucasse, directeur général, pour s'éloigner petit à petit du club.

Chien Lee Galaxy


L'équitation -- que sa fille pratique à haut niveau -- et la voile auraient, désormais, ses préférences. Si bien qu'il a répété à plusieurs reprises, ces derniers mois, son envie de céder la main. "Je serais ravi de trouver quelqu'un pour reprendre le club", avait-il avoué lors de la conférence de presse de crise après l'éviction d'Antoine Kombouaré, en janvier. Un club, en décrépitude sportivement et situé dans une grande ville, dont le président ne veut plus : l'aubaine était trop belle pour Chien Lee (NewCity Capital, activités de tourisme et d'hôtellerie) et Paul Conway (Pacific Media Group, activités médiatiques), les investisseurs associés.

La
Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer