Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

FACEBOOK-A

207.3200 USD
+0.19% 
valeur indicative 177.4017 EUR
Ouverture théorique 0.0000

US30303M1027 FB

NASDAQ données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    207.9100

  • clôture veille

    206.9200

  • + haut

    208.4200

  • + bas

    206.4500

  • volume

    11 399 006

  • valorisation

    600 340 MUSD

  • capital échangé

    0.39%

  • dernier échange

    13.07.18 / 22:00:00

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    165.8400

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur FACEBOOK-A

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter FACEBOOK-A à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter FACEBOOK-A à mes listes

    Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le renseignement britannique veut plus de coopération de Twitter, Facebook

Reuters04/11/2014 à 17:33

LONDRES, 4 novembre (Reuters) - Les sites Twitter et Facebook ont pris une telle importance dans le fonctionnement des groupes militants que ces géants du net devraient accorder un meilleur accès aux services de sécurité pour faciliter la lutte contre le terrorisme, déclare le nouveau directeur du service britannique de surveillance électronique GCHQ dans une tribune publiée par le Financial Times. Pour Robert Hannigan, "le défi posé aux gouvernements et à leurs agences de renseignement est gigantesque, et ne peut être relevé que par une meilleure coopération de la part des entreprises de haute technologie". "Relever ce défi passera par des mécanismes facilitant les enquêtes légales menées par les agences de sécurité et de maintien de l'ordre meilleurs que ceux qui existent actuellement", ajoute le nouveau patron du Government Communications Headquarters, l'équivalent britannique de l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA). Il en veut pour preuve l'utilisation d'internet par l'organisation Etat islamique (EI) pour recruter et développer un réseau étendu qui touche pratiquement le monde entier. "La direction de l'EI comprend la puissance que cela lui confère sur une nouvelle génération (...) Les extrémistes de l'EI utilisent les sites de messagerie et les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook et WhatsApp", écrit-il, poursuivant: "On peut avoir l'impression que certaines compagnies du secteur technologique sont dans le déni concernant ces détournements." A Downing Street, un porte-parole de David Cameron a déclaré que "le Premier ministre partageait très largement l'opinion ainsi exprimée sur l'utilisation des technologies d'accès à internet par des groupes violents et extrémistes et sur la nécessité d'en faire plus". Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès des directions de Twitter et Facebook. Des données compilées par Twitter sur le premier semestre de l'année ont montré que la compagnie avait reçu 78 demandes d'information émanant du gouvernement britannique. Facebook assure pour sa part que les organisations menant des activités criminelles ou terroristes ne sont pas autorisées à maintenir leur présence sur son site. Dans la foulée des révélations d'Edward Snowden sur les pratiques d'écoutes massives du renseignement américain, le GCHQ a été accusé d'avoir lui aussi eu recours à des écoutes illégales de communications électroniques. (Guy Faulconbridge; Henri-Pierre André pour le service français)

Valeurs associées

+0.19%
-1.75%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.