Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le "quoi qu'il en coûte" a coûté 168 milliards d'euros en 2020, selon Bruno Le Maire
Boursorama avec Media Services03/05/2021 à 15:53

Le ministre de l'Economie affirme que ces dépenses permettent aujourd'hui au pays de "redémarrer rapidement".

Bruno Le Maire, le 26 avril 2021, à Paris ( AFP / Eric PIERMONT )

Bruno Le Maire, le 26 avril 2021, à Paris ( AFP / Eric PIERMONT )

Slogan proclamé de la lutte de l'exécutif contre la pandémie de Covid-19, combien le "quoi qu'il en coûte" promis par Emmanuel Macron aux premères heures des restrictions sanitaires a t-il coûté? A l'antenne de RTL , Bruno Le Maire a déclaré que l'impact de la crise du Covid-19 sur les comptes de l'Etat se chiffrait à 168 milliards d'euros pour l'année 2020.

"En 2020, le quoi qu'il en coûte nous a coûté 168 milliards d'euros" , a ainsi résumé le ministre, lund 3 mai. Une partie correspond aux dépenses pour le fonds de solidarité (exonération de charges, activité partielle). L'autre partie représente les pertes de recettes de l'Etat, selon lui.

Le ministre estime que ces dépenses favorisent une reprise économique dont il se félicite, avec une progression du PIB 0,4% en ce début d'année en France, soit "le chiffre de croissance le plus élevé de tous les pays européens au premier trimestre".

"Le plan de relance marche"

"Ca nous permet de redémarrer rapidement. S'il fallait reconstituer des compétences, nous perdrions du temps et nous serions dans une situation économique calamiteuse. Aujourd'hui, si nous redémarrons vite et fort en France, c'est que nous avons protégé les entreprises et les salariés", fait-il valoir.

D'une manière générale, le ministre considère que l'économie va "dans la bonne direction parce que les entrepreneurs ont repris à bras le corps l'activité, que certains secteurs industriels ont très bien repris", comme celui du BTP, et "parce que le plan de relance marche" , avec près d'un tiers des 100 milliards d'euros déjà décaissés, a-t-il ajouté.

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • olgal
    03 mai17:16

    La fraude sociale c'est 50 milliards par an ; en 3 ans et demi on a résorbé ces 168 milliards, si on le veut. Mais sans doute ne le veut on pas.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer