1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le Qatar vole au secours d'Erdogan
Le Point16/08/2018 à 19:39

Le président turc Recep Tayyip Erdogan recevant l'émir du Qatar Cheikh Tamim ben Hamad al-Thani dans son palais présidentiel d'Ankara, le 15 août 2018. (crédit : Murat Kula)

C'est un coup de pouce bienvenu dans un pays en pleine crise financière. En difficulté après l'effondrement de sa monnaie, qui a perdu près de 40 % de sa valeur depuis le début de l'année, la Turquie vient d'enregistrer 15 milliards de dollars d'investissements de la part du Qatar, son grand allié régional. Une somme certes symbolique, comparée à ce dont Ankara a besoin pour relancer son économie, mais un signal politique fort alors que Doha traverse une grave crise diplomatique avec son allié américain.

Ces investissements « confirment que le Qatar continue à promouvoir la coopération économique entre les deux pays et que nous avons une confiance dans la force de l'économie turque », a réagi sur Twitter un porte-parole du gouvernement qatari.

Dans la foulée, la livre turque retrouvait des couleurs mercredi en fin d'après-midi, en reprenant 5 % face au billet vert. « Les bases de l'économie turque sont solides et la Turquie sortira renforcée de cet épisode », a assuré dans un tweet Ibrahim Kalin, porte-parole du président turc Recep Tayyip Erdogan. Et d'ajouter au sujet de son allié : « Les relations entre la Turquie et le Qatar sont basées sur des fondations solides d'amitié et de solidarité réelles. »

Pourtant, ce rebond de la monnaie...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer