Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le PS dénonce la "radicalisation" de Copé

Reuters29/10/2012 à 14:57

JEAN-FRANÇOIS COPÉ ACCUSÉ PAR LE MINISTRE DU BUDGET D'EN APPELER AU DÉSORDRE

PARIS (Reuters) - La majorité socialiste a dénoncé lundi la "radicalisation" de Jean-François Copé, qui a menacé d'appeler à manifester contre la politique du gouvernement s'il était élu à la présidence de l'UMP.

Le secrétaire général du principal parti de droite a évoqué dimanche une mobilisation comparable à celle du mouvement de l'école libre en 1984, marquée par une manifestation géante contre le projet de loi socialiste visant à intégrer les écoles privées dans le secteur public.

Le premier secrétaire du Parti socialiste, Harlem Désir, a dénoncé une "surenchère dangereuse".

"La soif de revanche de la droite ne connaît aucune limite et l'appel à la rue du principal dirigeant de l'opposition relève d'une surenchère dangereuse, irresponsable et indigne d'un républicain", a-t-il écrit dans un communiqué.

"Distancé dans le congrès UMP, il formule des propositions de plus en plus radicales, directement inspirées de l'agressivité politique de l'extrême droite", a-t-il ajouté.

Pour le ministre du Budget Jérôme Cahuzac, l'appel de Jean-François Copé est "disqualifiant".

"Jean-François Copé en appelle au désordre, j'estime que cet appel est, de mon point de vue, disqualifiant pour ce personnage", a-t-il déclaré lundi sur RTL.

"Il démontre que, pour l'instant en tout cas, ce n'est pas un homme d'État", a-t-il ajouté.

"IL PERD SON SANG-FROID"

Le ministre de l'Economie et des Finances Pierre Moscovici a de son côté estimé que Jean-François Copé avait perdu son sang-froid.

"Jean-François Copé est vraiment un homme qui doit être aux abois parce qu'il perd son sang-froid", a-t-il dit sur Europe 1.

"Je ne pense pas que quand on est le chef d'un grand parti qui a été au pouvoir et qui aspire à le redevenir, on appelle à la rue, on développe des arguments, on développe des propositions, le problème c'est qu'il n'en a plus tellement il s'est radicalisé", a-t-il ajouté.

Le député de Paris Jean-Christophe Cambadélis a été jusqu'à évoquer des "mots de guerre civile".

"Jean-François Copé, pour se rétablir dans sa compétition avec (François) Fillon, radicalise et, à partir de là, on a quand même l'impression que la droite emploie des mots de guerre civile", a-t-il déclaré sur France Bleu.

Le secrétaire général de l'UMP a réitéré ses propos lundi, et a dit s'étonner de la réaction du parti socialiste.

"Je ne vois pas pourquoi (...) la gauche bien-pensante qui appelle si souvent à manifester depuis des années lorsque la droite est au pouvoir, tout à coup pousse des cris d'orfraie parce que la droite, qui est aujourd'hui dans l'opposition, viendrait à dire que le peuple français peut exprimer son mécontentement", a-t-il commenté sur Europe 1.

Les militants UMP éliront leur président le 18 novembre prochain. Ils devront alors choisir entre l'actuel secrétaire général de l'UMP et l'ancien Premier ministre François Fillon.

Chine Labbé, avec Jean-Baptiste Vey


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.