Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le problème de la Corée du Nord sera "réglé", dit Donald Trump

Reuters14/04/2017 à 02:46
 (Actualisé avec précisions, citations) 
    par Sue-Lin Wong et Michael Martina 
    PYONGYANG, 14 avril (Reuters) - Donald Trump a déclaré jeudi 
que la Corée du Nord constituait un "problème" qui serait 
"réglé", alors que la communauté internationale se demande si le 
régime communiste de Pyongyang ne vas pas procéder à un nouvel 
essai nucléaire ou à un tir de missile. 
    Donald Trump a ajouté que le président chinois, Xi Jinping, 
allait "travailler très dur" pour aider à la résolution du 
problème.  
    La Corée du Nord s'apprête à célébrer samedi le 105e 
anniversaire de la naissance de son fondateur, Kim Il-sung, 
grand-père de l'actuel dirigeant, Kim Jong-un et pourrait à 
cette occasion procéder à une démonstration de ses capacités. 
    En 2012, le régime communiste avait tenté, sans succès, de 
lancer une fusée de longue portée transportant un satellite pour 
marquer l'événement. L'an dernier, pour le même anniversaire, la 
Corée du Nord avait testé un nouveau missile de portée 
intermédiaire. Cet essai avait aussi échoué. 
    Selon le groupe 38 North, qui assure une suivi de la Corée 
du Nord à partir de Washington, des images satellitaires prises 
mercredi montrent une activité autour du site d'essais 
nucléaires de Punggye-ri, près de la côte Est, ce qui indique 
que le pays est prêt pour un nouveau test. 
    38 North, la Corée du Sud et des responsables américains 
disent depuis des semaines que la Corée du Nord pourrait tester 
une sixième bombe à tout moment.  
    La Chine a estimé jeudi par la voix de son ministre des 
Affaires étrangères Wang Yi que la force militaire n'était pas 
la solution pour faire baisser la tension et qu'il fallait 
trouver une occasion de renouer le dialogue.     
    Selon le directeur de la CIA Mike Pompeo, la Corée du Nord 
est plus susceptible de menacer les Etats-Unis d'un missile 
intercontinental équipé d'une tête nucléaire qu'elle ne l'a 
jamais été et que chaque nouveau test augmentait ses compétences 
techniques. 
     
    FRAPPE PRÉVENTIVE ? 
    Ce qui, en retour, réduit les possibilités des Etats-Unis et 
"rend plus probable d'obtenir une mauvaise décision, un jour 
difficile pour le dirigeant de la Corée du Nord", a déclaré Mike 
Pompeo qui s'exprimait au Center for Strategic and International 
Studies (CSIS) à Washington. 
    Prié de dire si on pouvait espérer que la Chine fasse 
pression sur son allié pour qu'il suspende ou ralentisse son 
programme nucléaire, il a répondu : "J'y compte". 
    En Chine, l'influent tabloïd Global Times a indiqué dans un 
éditorial que la Corée du Nord ferait bien d'arrêter ses projets 
en matière d'armement nucléaire et que, dans ce cas, la Chine 
protégera une Corée du Nord dénucléarisée. 
    Une action militaire des Etats-Unis contre la Corée du Nord 
apparaît plus plausible depuis que la marine américaine a tiré 
59 missiles de croisière Tomahawk sur une base aérienne syrienne 
dans la nuit de jeudi à vendredi dernier en réponse à une 
attaque chimique contre un village de la province d'Idlib, dont 
les Etats-Unis considèrent le gouvernement syrien responsable. 
    La Corée du Nord reste en guerre d'un point de vue technique 
avec les Etats-Unis et leur allié sud-coréen. La guerre qui a 
opposé le Nord et le Sud de 1950 à 1953 s'est terminée par un 
cessez-le-feu mais sans traité de paix. 
    Washington a ordonné le week-end au groupe aéronaval "Carl 
Vinson" de se dérouter vers la péninsule coréenne dans le but de 
dissuader Pyongyang de faire une nouvelle démonstration de ses 
capacités militaires. 
    Mais un haut responsable de l'administration Trump a 
qualifiée de "totalement erronée" une information de la chaîne 
de télévision NBC selon laquelle les Etats-Unis étaient prêts à 
lancer une frappe conventionnelle préventive dans le cas où ils 
s'apercevraient que la Corée du Nord est sur le point de 
procéder à un nouvel essai nucléaire. 
    Un nombre très important de journalistes étrangers sont 
rassemblés à Pyongyang pour le "Jour du soleil", qui marquera 
samedi le 105e anniversaire de la naissance du fondateur du 
régime communiste, Kim Il-sung. 
    La presse étrangère avait été conviée jeudi matin à assister 
à un "important événement" dans ce contexte, événement qui s'est 
avéré être l'inauguration par le dirigeant du pays, Kim Jong-un, 
d'une nouvelle artère dans la capitale. 
 
 (Avec Natalie Thomas à Pyongyang, Ju-min Park et James Pearson 
à Séoul, Christian Shepherd à Pékin et Matt Spetalnick, David 
Brunnstrom, Steve Holland et Jeff Mason à Washington; Danielle 
Rouquié et Julie Carriat pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.