1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le prix des péages va augmenter dès le 1er février
Le Point27/01/2018 à 17:58

  Le prix des péages devrait augmenter de 1 à 2 % sur les trois réseaux principaux que sont Vinci, Sanef et APRR.  

Les automobilistes vont devoir mettre la main à la poche. Le prix des péages devrait augmenter de 1 à 2 % sur les trois réseaux principaux que sont Vinci, Sanef et APRR, et de 3 à 4 % sur les réseaux secondaires, rapporte RTL. Des hausses moyennes, qui masquent donc des disparités selon les tronçons autoroutiers français. Les concessionnaires s'arrangent en effet pour fragmenter les parcours de telle sorte que certains tronçons puissent être davantage majorés sans affecter la hausse moyenne, qui, elle, reste limitée.

L'augmentation sera effective dès le 1er février, dans le cadre de la révision annuelle - programmée dans les contrats de concession - des prix des péages qui, depuis dix ans, ont connu une hausse de 20 %. En septembre dernier, un accord secret conclu entre l'État français et les sociétés de gestion des autoroutes avait été révélé par France 2. Signé en avril 2015, un an après l'annonce du gel des tarifs des autoroutes, il établissait une hausse des prix des péages jusqu'en 2023. Au total, le surcoût serait de 500 millions d'euros à la charge des automobilistes.

La hausse du prix des péages intervient pour rattraper ce gel des tarifs autoroutiers de 2015, mais aussi pour financer la modernisation du réseau, avec notamment 57 nouveaux chantiers prévus par les sociétés de gestion des autoroutes françaises. Soit un total de 3,2 milliards d'euros de travaux échelonnés sur dix ans. En...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • p.tabary
    27 janvier19:17

    il faut bien compenser notre dame des landes

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer