1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Printemps mise sur l'international pour doubler ses ventes
Boursorama avec AFP Services15/05/2019 à 16:14

L'enseigne, rachetée en 2013 par des investisseurs qataris, prévoit d'ouvrir son tout premier magasin à l'étranger au Qatar, à l'horizon 2021. Jusqu'à présent, elle ne s'était jamais risquée en dehors de la France, au contraire de son grand rival, les Galeries Lafayette.

( AFP / JEAN-PHILIPPE KSIAZEK )

Le Printemps se lance à l'international. L'enseigne de grands magasins, présente uniquement dans l'Hexagone, prévoit d'étrenner sa première boutique hors de France à Doha, d'ici deux ans. Elle espère ainsi doubler ses ventes en dix ans, pour atteindre 3,5 milliards d'euros, a annoncé le PDG du groupe Paolo de Cesare. 

35.000 m2 dédiés au luxe

Le dirigeant a présenté mercredi 15 mai un nouveau plan stratégique pour la période 2020-2030. "Doha est une destination luxe incontournable : avec 35.000 m2 répartis sur trois étages, ce nouveau magasin sera notre deuxième plus grand après celui du boulevard Haussmann", qui en compte 45.000, a déclaré le PDG lors d'une conférence de presse. Le Printemps Doha fera partie d'un complexe entièrement dédié au luxe, avec hôtel, parc à thème, appartements, spa et autres aménagements.

Cinq à dix nouveaux magasins

Le groupe a également annoncé l'ouverture début 2021 d'un autre magasin à l'étranger, à Milan, mais dans un format beaucoup plus resserré, de 2.500 m2, sur le modèle de la boutique du Louvre, à Paris. Ce magasin, qui "capture le flux des 10 millions de visiteurs annuels du musée", est extrêmement rentable et peut être facilement transposable dans d'autres lieux tout aussi touristiques, selon Paolo de Cesare. "Dans les dix ans, nous comptons réaliser entre cinq et dix ouvertures de magasins à l'étranger", a souligné le dirigeant. 

Les ventes amputées par l'impact des "gilets jaunes"

Le groupe a par ailleurs annoncé ses résultats annuels, clos au 30 mars, moins bons que prévus en raison d'un "fort impact" des manifestations des "gilets jaunes", a précisé son PDG. En septembre, il avait annoncé tabler sur des ventes "record" avec une croissance de 6 à 8% : le groupe n'a finalement augmenté son chiffre d'affaires que de 3% à 1,7 milliard d'euros.

"Jusqu'au 24 novembre, nous dégagions une croissance de 5,5% mais depuis décembre, nous subissons un changement significatif de tendance, avec un repli de 3,3%", a précisé Paolo de Cesare. Enfin, le groupe a annoncé l'acquisition de la plateforme Made in Design, qui se présente comme le "leader européen de la vente en ligne de mobilier design, luminaires et décoration", sans en dévoiler le montant.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer