1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le prince Andrew, fils favori d'Elizabeth II, éclaboussé par le scandale Epstein
Le Point13/08/2019 à 12:44

Le prince Andrew est le fils favori d'Elizabeth II. L'attachement maternel de la souveraine apparaît dans le regard affectueux qu'elle offre au duc d'York dans les nombreuses photos qu'il a prises d'elle. Jamais la reine n'apparaît aussi tendre. Le naturel de son deuxième fils et son élégance sportive ont forgé le rapport spécial que ce héros de la guerre des Malouines en 1982 entretient avec sa mère.Empêtré aujourd'hui dans le scandale de pédophilie outre-Atlantique lié au suicide du financier Jeffrey Epstein, l'intéressé a reçu un soutien public d'Elizabeth II en lui demandant de l'accompagner au service religieux dominical de Balmoral (Écosse) qui s'est déroulé le 11 août sous les objectifs des photographes.Lire aussi Prince Andrew : les mauvaises fréquentations du « fils préféré »AccusationsAu-delà de ce geste maternel de solidarité, le scandale de pédophilie qui éclabousse le prince Andrew rejaillit sur la Couronne. Ami de longue date du milliar­daire Jeffrey Epstein, le prince est accusé par une Américaine, Virginia Giuffre, née Roberts, de l'avoir sexuellement abusée alors qu'elle était mineure. Cette dernière avait 17 ans lorsqu'elle aurait participé, moyennant rémunération, à plusieurs orgies organisées par l'homme d'affaires new-yorkais. Avant qu'il ne mette « apparemment » fin à ses jours le 10 août dans sa prison new-yorkaise, Epstein était accusé de trafic et d'agressions sexuelles sur mineures...

Lire la suite sur LePoint.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mlaure13
    13 août15:43

    avait 17 ans lorsqu'elle aurait participé, moyennant rémunération, à plusieurs orgies organisées par l'homme d'affaires New-yorkais.?...EH ALORS, elle n'a pas été forcée...et bien pris le pognon...;-)))

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer