Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le président nigérian limoge les chefs de l'armée

Reuters13/07/2015 à 18:41

(Précisions) ABUJA, 13 juillet (Reuters) - Le président nigérian Muhammadu Buhari, qui a fait de la lutte contre le groupe islamiste Boko Haram sa priorité, a procédé lundi à un vaste remaniement des structures militaires du pays en limogeant notamment les chefs de l'armée de terre, de la marine et de l'armée de l'air. Muhammadu Buhari, lui-même ancien général, a nommé leurs successeurs dans l'après-midi et a également pourvu le poste de conseiller national à la sécurité. Le nouveau chef d'état-major est le général Abayomi Gabriel Olonishakin; celui de l'armée de terre le général T.Y. Buratai; celui de la marine le contre-amiral Ibok-Ete Ekwe Ibas et celui de l'aviation le vice-maréchal de l'air Sadique Abubakar, a précisé un porte-parole de la présidence. Le vice-maréchal de l'air Monday Riku Morgan est nommé chef des services de renseignement militaires et le général Babagana Monguno conseiller national à la sécurité. Le Nigeria est confronté depuis six ans dans le nord du pays à l'insurrection de Boko Haram qui a fait des milliers de morts et un million et demi de personnes déplacées. Elu en mars et entré en fonction fin mai, le président Buhari a promis de tout faire pour éradiquer la menace djihadiste. Son prédécesseur, Goodluck Jonathan, avait essuyé des critiques répétées de ses détracteurs, qui lui reprochaient un manque d'efficacité dans la lutte contre le groupe islamiste. Depuis son arrivée au pouvoir, Muhammadu Buhari a transféré le quartier général de l'armée nigériane de la capitale Abuja à Maiduguri, chef-lieu de l'Etat de Borno et berceau de l'insurrection. Le Nigeria a obtenu en juin le commandement militaire d'une force des pays de la région -- Tchad, Niger, Cameroun et Nigeria -- chargée de lutter contre Boko Haram et dont le quartier général sera à N'Djamena, la capitale tchadienne. Les insurgés avaient conquis l'année dernière de vastes territoires avant de refluer au début de l'année 2015, sous les assauts conjugués de l'armée, de mercenaires étrangers et de troupes fournies par les pays voisins. En juin, l'armée nigériane a été accusée par Amnesty international de bafouer les droits de l'homme. Selon l'organisation internationale, qui a demandé l'ouverture d'une enquête contre les principaux responsables militaires, l'armée est à l'origine de la mort de 8.000 détenus. (Felix Onuah, Guy Kerivel et Simon Carraud pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.