Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le président kosovar dit qu'il sera auditionné à La Haye le 13 juillet
Reuters09/07/2020 à 06:45

LE PRÉSIDENT KOSOVAR DIT QU'IL SERA AUDITIONNÉ À LA HAYE LE 13 JUILLET

PRISTINA (Reuters) - Le président kosovar Hashim Thaçi a déclaré mercredi qu'il se rendrait le 13 juillet à La Haye, aux Pays-Bas, pour être auditionné par les procureurs internationaux qui l'ont inculpé le mois dernier pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité pendant l'insurrection de 1998-2000.

Le Bureau du procureur spécial sur le Kosovo (SPO) a annoncé le mois dernier l'inculpation de Thaçi, qui fût l'un des chefs de la guérilla, pour meurtres, enlèvements, persécution et torture.

"Je me rendrai aussi lundi à La Haye, à l'invitation du Bureau du procureur spécial, pour être interrogé", a annoncé Thaçi sur sa page Facebook.

Thaçi, de même que l'ancien "speaker" du parlement Kadri Veseli, a rejeté les accusations portées à son encontre.

(Fatos Bytyci; version française Jean Terzian)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer