Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le prénom fait-il le Français ?
Le Point27/09/2018 à 06:09

Décidément, certains ont l'art de soulever de bonnes questions en leur apportant des réponses qui laissent pantois. Ainsi, pour Éric Zemmour, le prénom Hapsatou est une insulte à la France. Reconnaissons-lui le mérite de nous inciter à réfléchir à deux questions vives, sinon brûlantes, qui concernent le « vivre-ensemble » : qu'est-ce qu'être français ? Et comment un Français peut-il honorer son pays ?

Qu'est-ce qu'être français ?

C'est tout d'abord une question d'état civil. L'individu que je suis ? avec un nom, un prénom, une date et un lieu de naissance ? est reconnu comme français selon un critère fixé par la République française, en fonction du droit du sang et/ou du sol. Par exemple, pour ce qui me concerne : je suis « né en France d'un père qui y est lui-même né ». Une fois établie, cette appartenance est indiscutable.

Mais il est clair qu'il y a dans la citoyenneté française (ou suisse, ou belge, etc.), quelque chose de plus que ce que désigne froidement l'état civil, et qu'atteste la carte d'identité.

Être français, c'est appartenir à un pays qui a sa propre consistance (un « sol », qu'il a fallu parfois défendre âprement), sa propre continuité (une histoire, toujours plus ou moins chaotique), et sa propre personnalité (on pourrait dire son âme). Comme l'a dit le peintre Tal Coat (1905-1985), « on ne peut surgir de nulle part. » L'identité...

Lire la suite sur Le Point.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M3121282
    27 septembre09:57

    et Zemmour (nom français ?) n'est il pas une insulte lui même ?individu, polémique, et médias qui répercutent ces propos sans intérêt

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer