Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le preneur d'otage de Météo France très gravement blessé

Reuters07/06/2012 à 19:37

Le preneur d'otage de Météo France très gravement blessé

par Jean Décotte

TOULOUSE (Reuters) - L'homme qui a pris en otage un vigile jeudi matin au siège de Météo France est très gravement blessé et son pronostic vital est engagé, a annoncé le procureur de la République de Toulouse, précisant ne pas connaître pour l'instant les raisons de ses actes.

Michel Valet a ajouté que le preneur d'otage, qui "n'était pas sur un terrain rationnel" et faisait montre d'une "très grande perturbation", avait menacé les policiers avant d'être blessé par balle à l'abdomen au cours de l'assaut donné par le GIPN.

L'otage, un vigile de 56 ans, est lui sain et sauf et aucun policier n'a été blessé, a indiqué le procureur. Il a fait état d'au moins sept tirs de la part du forcené, qui était armé d'un fusil de chasse, et d'impacts de balle sur deux casques et un bouclier du GIPN.

"Sa blessure à l'abdomen est très grave. Son pronostic vital est engagé", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. L'homme a été hospitalisé au CHU de Purpan, à Toulouse, et a subi une opération.

"À l'heure qu'il est, ni Météo France, ni les services de police, ni moi-même ne sommes en mesure d'établir un lien entre cet homme et Météo France", a déclaré Michel Valet.

L'homme de 52 ans, un cariste sans emploi domicilié à Portet-d'Aspet (Haute-Garonne), s'est présenté jeudi vers 5 heures du matin au siège de Météo France, en périphérie de Toulouse, où il a pris en otage le vigile de faction à l'accueil avant de se retrancher avec lui dans le principal bâtiment du site.

"MAFIA ROUMAINE"

La police a été alertée vers 6h45 et une cinquantaine d'agents des forces de l'ordre, ainsi qu'une équipe du Groupement d'intervention de la police nationale (GIPN) venue de Bordeaux, ont été mobilisés.

Un contact a alors été noué avec le preneur d'otage mais "le dialogue s'est révélé extrêmement difficile", a indiqué Michel Valet.

"Quand on essayait de comprendre les raisons de son acte, il nous répondait qu'on savait très bien pourquoi il faisait ce qu'il faisait. A l'heure qu'il est, nous sommes incapables de dire quelles raisons l'ont animé. Dans les propos qu'il a tenus, il a fait état d'une mafia roumaine qui dirigeait le pays."

L'homme, connu des services de police, n'avait qu'"une seule constante" dans ses propos, à savoir qu'il "voulait à tout prix des cigarettes", a expliqué le procureur.

L'assaut a été donné vers 11h15 lorsque les policiers ont tenté d'apporter des cigarettes au preneur d'otage retranché au 2e étage du bâtiment et que ce dernier a ouvert le feu.

"Le déroulement des événements permet de penser que les policiers ont agi de façon progressive et adaptée", a souligné Michel Valet.

Outre sa blessure à l'abdomen, le forcené présentait également une blessure superficielle au cou, vraisemblablement due à une arme blanche.

La prise d'otage s'est déroulée dans le bâtiment principal du site, où travaillent prévisionnistes et informaticiens.

Pascal Boureau, un prévisionniste de Météo France, a précisé à Reuters que la trentaine d'employés qui se trouvaient dans le bâtiment au moment des faits avaient été évacués.

Un millier de personnes travaillent sur le site de Météo France.

Edité par Patrick Vignal


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.