Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le premier opéra anglais, "Vénus et Adonis", donné à l'Opéra comique

RelaxNews 29/11/2012 à 08:47

"Vénus et Adonis" avec Céline-Scheen (Vénus) et Gregoire Augustin (Cupidon) Philippe Delval. Tous Droits réservés Théâtre de Caen

(AFP) - Le tout premier opéra anglais, "Vénus et Adonis", créé par John Blow, le maître du célèbre Purcell, est donné du 12 au 15 décembre dans l'écrin de l'Opéra comique à Paris.

Ce petit bijou baroque d'une heure raconte les amours malheureuses de la déesse et du jeune chasseur - et mortel - Adonis.

Louise Moaty, qui signe la mise en scène, a choisi pour l'oeuvre (créée à l'Opéra de Caen) un décor évoquant les tableaux des "Vanités", où un crâne, rappelant la vanité de toutes choses, cotoie fleurs et bijoux.

Ambiance d'époque garantie, à la lumière des bougies et au son des instruments d'époque: dix-huit musiciens joueront sur instruments anciens ou copies d'anciens (violes de gambe, théorbe, etc.) cette oeuvre qui a donné naissance à un autre chef-d'oeuvre, "Didon et Enée" d'Henry Purcell.

John Blow, dévoué au genre sacré, avait composé son unique opéra pour le divertissement du roi Charles II, en 1683. Il s'agissait donc d'une oeuvre destinée à un usage privé, d'où sans doute les allusions à la vie dissolue du monarque: dans le prologue, Cupidon affirme ne voir "à la cour (...) fidélité et sincérité qu'en un seul vieux lord ou deux, ainsi que chez les sots, les laids et les vieux".

Il est vrai que Charles II eut de ses nombreuses maîtresses pas moins de 17 enfants ... Lors de la création, le rôle de la déesse de l'amour était d'ailleurs tenu par une de ses anciennes amantes, la comédienne Mary Moll Davis, et celui de Cupidon par leur fille, Lady Mary Tudor, âgée alors de neuf ans.

A l'opéra comique, ce sont les enfants de la maîtrise de Caen qui vont chanter Cupidon et le choeur.

"Vénus et Adonis", aujourd'hui reconnu comme le tout premier opéra anglais préservé, était à l'époque un "masque", un genre réservé aux palais royaux, maisons aristocratiques et palais privés. Les masques étaient joués en général une seule fois, à l'occasion de mariages ou fêtes. Ces spectacles somptueux associaient danse, textes et musique savante.

L'oeuvre éclaira à l'époque le jeune Purcell sur la possibilité de faire en Angleterre de l'opéra sur les modèles français et italiens: l'élève devait rapidement dépasser le maître.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.