Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Premier ministre australien veut prendre les frondeurs de vitesse

Reuters08/02/2015 à 04:22

SYDNEY, 8 février (Reuters) - Le Premier ministre australien Tony Abbott, menacé par une motion de censure interne, a décidé d'avancer le vote de vingt-quatre heures pour tenter de prendre les frondeurs de vitesse. La procédure a été enclenchée vendredi par Luke Simkins, élu du Parti libéral d'Abbott à la Chambre des représentants, la chambre basse du Parlement. Le vote était initialement prévu mardi, mais dans un communiqué diffusé dimanche matin, le chef du gouvernement australien annonce qu'il aura lieu dès lundi afin de mettre un terme le plus vite possible à l'incertitude. Pour aboutir à son renvoi, la motion devra obtenir les voix d'au moins 52 des 102 cadres fédéraux du Parti libéral appelés à voter à bulletins secrets. Seize mois après son investiture, Abbott est confronté aux difficultés économiques liées à la chute des prix des matières premières. Sa popularité, tombée à 27%, a aussi pâti de sa décision très controversée de remettre une distinction honorifique au prince Philip, l'époux de la reine Elizabeth II d'Angleterre, élevé au rang de chevalier de l'Ordre de l'Australie le jour de la fête nationale du pays. Les républicains australiens y ont vu une insulte, le leader travailliste Bill Shorten a jugé que "décerner un titre de chevalier à la famille royale anglaise était un saut dans le passé". La gifle infligée le week-end dernier par le Parti travailliste aux libéraux lors de l'élection régionale dans le Queensland n'a pas arrangé les affaires du Premier ministre. Si Abbott est mis en minorité, il sera, après les travaillistes Kevin Rudd et Julia Gillard, le troisième Premier ministre australien à être limogé à la suite d'une fronde parlementaire depuis 2010. Aucun de ses ministres ne s'est officiellement déclaré pour l'heure mais les médias australiens estiment que le ministre des Communications Malcolm Turnbull pourrait briguer sa succession. Julie Bishop est également pressentie, même si elle a annoncé qu'elle voterait contre la motion de censure. (Lincoln Feast et Wayne Cole; Henri-Pierre André pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.