Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le poids des énarques sous la Ve République
AFP08/04/2021 à 21:13

Valéry Giscard d'Estaing fait un discours devant la promotion "Simone Veil" de l'ENA le 23 février 2005 à Strasbourg ( AFP / THOMAS WIRTH )

Valéry Giscard d'Estaing fait un discours devant la promotion "Simone Veil" de l'ENA le 23 février 2005 à Strasbourg ( AFP / THOMAS WIRTH )

Un président sur deux, quatre Premiers ministres sur dix, un ministre sur sept: les anciens élèves de l'Ecole nationale d'administration (ENA), qu'Emmanuel Macron a dit jeudi vouloir "supprimer", ont marqué la Ve République de leur empreinte.

Parmi les huit présidents, quatre sont énarques: Valéry Giscard d'Estaing, Jacques Chirac, François Hollande et Emmanuel Macron lui-même.

C'est également le cas de neuf des 23 Premiers ministres: outre Jacques Chirac, Laurent Fabius, Michel Rocard, Edouard Balladur, Alain Juppé, Lionel Jospin, Dominique de Villepin, Edouard Philippe et Jean Castex.

Sur les 672 ministres et secrétaires d'Etat de la Ve République, 98 ont fait l'ENA (14,6%), selon une base de données tenue par l'AFP.

- Giscard, le pionnier -

Le 8 janvier 1959, lorsqu'est nommé le premier gouvernement de la Ve République, Valéry Giscard d'Estaing, secrétaire d'Etat aux Finances, est, à 32 ans, le seul énarque.

En 1974, il sera aussi le premier énarque à être élu président. Ses prédécesseurs étaient nés trop tôt pour avoir pu faire l'ENA, créée après-guerre en 1945.

- Sous Pompidou, l'ère des énarques -

François Mitterrand accompagné par son successeur Jacques Chirac à son départ de l'Elysée le 17 mai 1995 ( AFP / PATRICK KOVARIK )

François Mitterrand accompagné par son successeur Jacques Chirac à son départ de l'Elysée le 17 mai 1995 ( AFP / PATRICK KOVARIK )

S'ils ne sont qu'une poignée sous la présidence du Général De Gaulle (1958-1969), les énarques connaissent leur apogée sous Georges Pompidou. Entre 1969 et 1974, sur les 69 ministres de ses gouvernements, 23,2% sortent de l'ENA. Une proportion qui est montée à 37% d'avril 1973 à février 1974, un record inégalé depuis.

Ses trois successeurs, MM. Giscard d'Estaing, Mitterrand et Chirac, feront également confiance aux anciens élèves de l'école, avec respectivement 16,8%, 18,2% et 20,6% de ministres énarques.

Les énarques se sont taillé la part du lion pendant les périodes de cohabitation: 32% lorsque M. Chirac était le Premier ministre de M. Mitterrand, 29% lorsque Lionel Jospin était celui de M. Chirac.

- Plus de conseillers que de ministres -

Depuis la présidence de Nicolas Sarkozy, les énarques se font plus rares.

Emmanuel Macron et Edouard Philippe le 8 mai 2020 à Paris  ( POOL / CHARLES PLATIAU )

Emmanuel Macron et Edouard Philippe le 8 mai 2020 à Paris ( POOL / CHARLES PLATIAU )

Si Emmanuel Macron et ses deux Premiers ministres successifs Edouard Philippe et Jean Castex sortent de l'ENA, ils n'ont nommé que sept ministres énarques depuis 2017, sur 67 (10,4%).

Cinq d'entre eux sont actuellement au gouvernement: les ministres Bruno Le Maire (Economie et Finances) et Florence Parly (Armées), les ministres déléguées Emmanuelle Wargon (Logement) et Agnès Pannier-Runacher (Industrie), ainsi que le secrétaire d'Etat Clément Beaune (Affaires européennes).

Les énarques gardent un poids important dans l'entourage des ministres et du président. A l'Elysée, 30% du cabinet de M. Macron a fait l'ENA.

- Le Quai d'Orsay, nid d'énarques -

Dominique de Villepin (D) raccompagne, le 8 mai 2002 sur le perron du Quai d'Orsay à Paris, son prédécesseur Hubert Védrine à l'issue de la passation de pouvoir ( AFP / MEHDI FEDOUACH )

Dominique de Villepin (D) raccompagne, le 8 mai 2002 sur le perron du Quai d'Orsay à Paris, son prédécesseur Hubert Védrine à l'issue de la passation de pouvoir ( AFP / MEHDI FEDOUACH )

Le ministère qui a vu passer le plus d'énarques (41%) est celui des Affaires étrangères, avec notamment Hubert Védrine, Dominique de Villepin, Alain Juppé et Laurent Fabius.

Suivent la Défense et la Culture (35% chacun). Les énarques ont détenu souvent brièvement ce dernier portefeuille, tandis que les deux personnalités qui ont occupé le poste le plus longtemps n'avaient pas fait l'ENA: André Malraux, qui appartenait à une autre époque, et Jack Lang.

Les grands ministères économiques et financiers (31%) et l'Intérieur (26%) ne sont pas loin.

Les ministères de l'Education (13%) et de la Justice (12%) sont bons derniers.

jah/cds/cbn

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer