1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le pire est passé mais l'incertitude persiste, dit la Banque du Canada
Reuters03/06/2020 à 16:59

LE PIRE EST PASSÉ MAIS L'INCERTITUDE PERSISTE, DIT LA BANQUE DU CANADA

OTTAWA (Reuters) - La Banque du Canada (BoC) a laissé mercredi son principal taux d'intérêt à 0,25%, comme attendu, en estimant que l'impact de la pandémie de coronavirus sur l'économie semblait désormais avoir passé son point haut même si des incertitudes persistent.

La banque centrale canadienne avait auparavant réduit son taux directeur de 150 points de base depuis mars pour soutenir le crédit et l'économie.

"Les nouvelles données confirment l'impact considérable de la pandémie de COVID-19 sur l'économie mondiale. Cet impact semble avoir atteint un sommet, bien que l'incertitude concernant le déroulement de la reprise reste élevée", explique-t-elle dans un communiqué à l'issue de sa réunion de politique monétaire.

(Kelsey Johnson, Julie Gordon et Steve Scherer, version française Marc Angrand)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • boby1238
    03 juin17:53

    Lorsque on aura passé un hiver on pourra dire le sommets est passé ? Une incertitude qui reste sur les frontières

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer