Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le père de Merah porte plainte pour meurtre contre la police

Reuters11/06/2012 à 19:17

Le père de Merah porte plainte pour meurtre contre la police

par Thierry Lévêque

PARIS (Reuters) - Le père de Mohamed Merah, l'homme qui a tué sept personnes en mars à Toulouse et Montauban en se réclamant d'Al Qaïda, a déposé plainte à Paris pour "meurtre avec une circonstance aggravante", ont annoncé lundi ses avocates.

"Cette plainte a été déposée contre 'X' formellement et vise ceux qui ont donné les ordres, notamment le chef de la police nationale (qui était Frédéric Péchenard à l'époque des faits-NDLR)", a dit à Reuters Me Isabelle Coutant-Peyre.

Me Zahia Mokhtari, sa collègue algérienne, qui n'a souhaité s'exprimer qu'en arabe devant les journalistes sur les marches du palais de justice de Paris, a expliqué en substance que le père du jeune homme, qui est Algérien, estimait que son fils avait été volontairement exécuté.

La plainte sera traitée par le parquet. S'il la classe sans suite, un juge d'instruction pourra être saisi. La circonstance aggravante évoquée dans la plainte peut être soit la préméditation soit le fait que le crime a été commis en "bande organisée", a précisé Me Coutant-Peyre.

Lors de déclarations précédentes en Algérie, Me Mokhtari avait affirmé disposer de preuves de ses dires, notamment des enregistrements vidéo de l'assaut.

Il s'agirait, a dit Me Coutant-Peyre, d'images tournées par un téléphone portable qu'aurait détenu Mohamed Merah, et avec lequel il aurait communiqué par internet.

ENQUÊTES MULTIPLES

Mohammed Merah, un Français résidant à Toulouse, a revendiqué sept meurtres dans des conversations avec des policiers - trois militaires à Toulouse et Montauban puis trois enfants juifs et un rabbin dans une école de Toulouse.

Il s'est réclamé d'Al Qaïda lors de ces conversations avec les policiers qui parlementaient avec lui alors qu'il était retranché dans son logement.

Il a été criblé de balles alors que les policiers de l'unité d'élite du raid, après une nuit de siège, tentaient de pénétrer dans son logement pour l'arrêter.

Les autorités ont expliqué que les policiers avaient été contraints de riposter alors que l'homme ouvrait le feu sur eux avec plusieurs armes.

Son frère Abdelkader a été ensuite mis en examen et écroué et l'enquête, aux mains de trois juges antiterroristes, se poursuit actuellement pour déterminer dans quelles circonstances Merah est passé à l'action.

Les magistrats ont récemment demandé la déclassification de plusieurs documents au gouvernement.

Le nouveau ministre de l'Intérieur Manuel Valls a demandé à la Direction de la police et à la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) de lui fournir une étude sur l'affaire, car il est apparu que Mohamed Merah était connu des services avant de passer à l'acte.

Quinze fois condamné pendant sa minorité, notamment pour des faits de violence, ce jeune homme de 24 ans s'était rendu deux fois dans la zone pakistano-afghane en 2010 et 2011.

Il s'y est toutefois rendu par ses propres moyens et sans qu'un contact avec des islamistes locaux ait été avéré, si bien que la DCRI l'avait auditionné sans l'inquiéter.

Thierry Lévêque, édité par Yves Clarisse


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.