Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Pen accuse le Qatar de financer fondamentalisme et milices

Reuters28/03/2012 à 21:37

PARIS (Reuters) - Marine Le Pen a fustigé mercredi le Qatar, qu'elle accuse de financer le fondamentalisme islamique dans toutes les régions du monde ainsi que les milices djihadistes comme en Libye et d'investir en France à cette fin.

Invitée de l'émission "Questions d'Info" LCP/France Info/Le Monde/AFP, la présidente du Front national a estimé que non seulement on minimisait "l'avancée et le risque fondamentaliste" en France mais que "dans un certain aspect, on l'encourage."

"Le Qatar, qui est un des meilleurs amis de Nicolas Sarkozy depuis des mois, investit dans nos entreprises stratégiques et dans nos banlieues. Vous croyez qu'ils investissent uniquement pour quoi ? Pour aider l'économie des banlieues françaises ? Moi, je ne le crois pas", a-t-elle dit.

La candidate du FN était interrogée sur l'Union des organisations islamiques de France (UOIF) qui doit tenir son rassemblement annuel près de Paris le 6 avril.

Elle a rappelé s'être élevée la première contre la présence à ce congrès de deux prédicateurs fondamentalistes, dont un qatari connu pour ses propos antisémites auquel Nicolas Sarkozy a finalement décidé de refuser un visa.

Selon Marine Le Pen, l'UOIF "a pris le pouvoir sur le CFCM (Conseil français du culte musulman) grâce à Nicolas Sarkozy" et "entretient des liens extrêmement proches avec les salafistes et les Frères musulmans".

"On retrouve dans ces influences le Qatar qui investit dans nos entreprises stratégiques (...) sans que l'Etat français n'y voit absolument aucun inconvénient", a-t-elle insisté.

"L'émir du Qatar finance le fondamentalisme islamique dans toutes les régions du monde (...) l'émir du Qatar finance toutes les milices djihadistes au travers du monde et il investit en France", a-t-elle dit.

Pour la dirigeante du FN, ces investissements sont pour le Qatar "un des moyens d'atteindre la jeunesse des banlieues".

Selon Le Figaro, paru mercredi, les autorités françaises ont demandé au Qatar de laisser passer les élections présidentielle et législatives pour lancer son fonds destiné aux banlieues françaises.

"Nous voulons que cela se fasse dans l'apaisement et pas dans la polémique", a expliqué au quotidien Kamal Hamza, président de l'Association nationale des élus locaux de la diversité (Aneld), qui avait obtenu cet engagement après une mission au Qatar en novembre,

Ce fonds de 50 millions d'euros doit permettre de financer des projets économiques portés par des habitants des banlieues. L'ambassadeur de l'émirat à Paris avait expliqué lors de l'annonce en décembre qu'il ne s'agissait pas de "charité" mais de mise en place de partenariats dans des projets "sérieux" et "solides".

Gérard Bon, édité par Patrick Vignal


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.