1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le PE devrait voter l'investiture de la commission von der Leyen le 27 novembre
AFP22/11/2019 à 11:33

Ursula von der Leyen au congrès du PPE à Zagreb le 20 novembre 2019 ( AFP / Denis LOVROVIC )

La nouvelle commission européenne présidée par l'Allemande Ursula von der Leyen devrait obtenir la confiance des députés européens lors du vote prévu mercredi au Parlement, ont affirmé vendredi à l'AFP plusieurs responsables de groupes politiques.

Mme von der Leyen est soutenue par les trois grands groupes du Parlement le Parti Populaire Européen (droite pro-européenne - 182 élus), les Socialistes (154), et les libéraux-centristes de Renew Europe (108).

"Mme von der Leyen va obtenir sa majorité, mais ce sera sans nous", a déclaré à l'AFP le co-président du groupe des Verts, Philippe Lamberts. "Ce ne sera pas glorieux, mais pas humiliant", a-t-il ajouté. 

Elle peut en principe compter sur 444 voix, mais beaucoup d'élus des trois groupes n'avaient pas voté en sa faveur pour son élection en juillet. Il lui fallait 374 suffrages au minimum. Elle en a obtenu 383, soit seulement 9 voix de plus.

"Le vote pour l'investiture est différent. Il n'est pas anonyme mais nominal et une majorité simple des suffrages exprimés suffit", a expliqué Philippe Lamberts.

"Chaque groupe saura qui a voté et comment. Cela devrait décourager les ardeurs frondeuses", ont confirmé à l'AFP plusieurs responsables du PPE, la famille politique de Mme von der Leyen. "Elle aura une majorité, mais elle ne sera ni très importante, ni trop basse", a estimé l'un de ces responsables.

Les commissaires proposés pour la nouvelle Commission européenne présidée par l'Allemande Ursula von der Leyen ( AFP / )

Le sentiment est confirmé par les élus du groupe socialiste. Les grandes délégations - SPD allemand, PD italien et PSOE espagnol - voteront l'investiture. Mais des doutes demeurent sur les positions certaines de délégations, notamment les Français et les Roumains, a expliqué un responsable du groupe sous couvert de l'anonymat.

Les consignes de vote seront arrêtées mardi lors des réunions de groupes. Les Verts (74 élus) devraient s'abstenir, a indiqué Philippe Lamberts. La gauche radicale (GUE - 41 élus) a annoncé qu'elle votera contre. Les autres formations sont ID (extrême droite - 73 élus), ECR (droite eurosceptique - 62 élus) et les non-inscrits, où sont le Parti europhobe du britannique Nigel Farrage et le mouvement italien Cinq Etoiles.   

"Si le vote est positif, la nouvelle commission sera en mesure de commencer à travailler le 1er décembre", a indiqué jeudi le président du Parlement David Sassoli. C'est la première fois que la Commission, qui succèdera à celle dirigée par Jean-Claude Juncker, sera dirigée par une femme.

Trois candidats commissaires dont la Française Sylvie Goulard ont été retoqués par le Parlement ce qui a retardé son entrée en fonction, prévue à l'origine le 1er novembre.

La date du 1er décembre est aussi celle à laquelle l'ex-Premier ministre Charles Michel prendra le relais de Donald Tusk à la présidence du Conseil européen.

csg/fmi/cac

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer