Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le patron du PS prévoit de décentraliser son université d'été

Reuters04/07/2016 à 19:33
    * Le rendez-vous de Nantes abandonné 
    * Jean-Christophe Cambadélis parle de raisons de sécurité 
    * Des séminaires dans cinq ou six villes en septembre 
 
 (Actualisé avec bureau national) 
    PARIS, 4 juillet (Reuters) - Le premier secrétaire du Parti 
socialiste souhaite remplacer la traditionnelle université d'été 
de sa formation par une série de séminaires organisés dans 
plusieurs villes de France en septembre, a-t-on appris lundi 
auprès d'une porte-parole. 
    Jean-Christophe Cambadélis a annoncé dimanche le report 
probable, voire la suspension de ce rendez-vous annuel, qui 
devait se tenir à Nantes le dernier week-end du mois d'août, en 
invoquant le climat social propice aux violences.   
    Finalement, il a proposé aux dirigeants socialistes réunis 
lundi en bureau national de délocaliser l'université d'été dans 
cinq ou six villes qui restent à choisir, selon Corinne 
Narassiguin, porte-parole du parti. 
    "Tous les intervenants ont compris la décision de 
Jean-Christophe Cambadélis", a-t-elle ajouté. 
    Dans les jours à venir, le numéro un du PS doit également en 
informer ses partenaires de la Belle Alliance populaire (BAP), 
une coalition entre le PS et de petites formations satellites, 
qui devaient être associés à l'organisation. 
    Les dates et le format exact de ces universités 
décentralisées seront précisés au cours des prochaines semaines, 
toujours selon Corinne Narassiguin. 
    "Il s'agira d'événements plus réduits que d'habitude, un peu 
comme de grands séminaires, probablement sur une journée. Le but 
est de les rendre plus simples à organiser et à sécuriser", 
ajoute-t-elle. 
    Pour justifier sa décision, Jean-Christophe Cambadélis a mis 
en avant le risque de voir, notamment, des opposants au projet 
de loi de réforme du Code du travail s'inviter à la réunion de 
famille des socialistes.  
     
    INFORMATIONS DU MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR 
    Depuis le début de la contestation contre le texte de Myriam 
El Khomri, en février, plusieurs permanences du PS ont fait 
l'objet de dégradations - le siège de la fédération de l'Isère a 
même été visé par des tirs.   
    Et, le mois dernier, un collectif réunissant "étudiants", 
"syndicalistes" et opposants à la construction d'un aéroport à 
Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), près de Nantes, a 
appelé à "rendre impossible cette université d'été". 
    "Les idées fusent déjà, on projette des blocages, on imagine 
une occupation de la ville, une manif monstre, une université 
d'été du peuple", pouvait-on lire dans ce texte intitulé "A 
l'abordage !". 
    D'après Corinne Narassiguin, le ministère de l'Intérieur a 
par ailleurs reçu des informations selon lesquelles des groupes 
"y compris de l'extérieur de la France" ont commencé à se 
préparer "quasiment comme des commandos" pour perturber 
l'université d'été initialement prévue. 
    Depuis 1993, La Rochelle (Charente-Maritime) était devenue 
le point de ralliement des socialistes, qui profitaient de ces 
grands week-ends de fin d'été pour organiser des meetings mais 
aussi des conciliabules entre ténors à la table des restaurants. 
    En février, Jean-Christophe Cambadélis avait dit vouloir 
transférer à Nantes l'édition 2016, la dernière avant la 
prochaine présidentielle, afin de mieux accueillir les 
partenaires de la BAP.   
 
 (Simon Carraud, édité par Yves Clarisse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.