Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

VOLKSWAGEN VZ

148.92EUR
-4.16% 

DE0007664039 VOW3

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    151.90

  • clôture veille

    155.38

  • + haut

    153.04

  • + bas

    148.26

  • volume

    12 870

  • valorisation

    73 720 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    21.06.18 / 16:54:25

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur VOLKSWAGEN VZ

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter VOLKSWAGEN VZ à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter VOLKSWAGEN VZ à mes listes

    Fermer

Le patron de VW aux USA informé depuis 18 mois d'un problème

Reuters08/10/2015 à 13:17

par Andreas Cremer BERLIN, 8 octobre (Reuters) - Le patron de Volkswagen VOWG_p.DE aux Etats-Unis dira jeudi à une commission du Congrès américain avoir été informé dès le printemps 2014 du fait que le constructeur allemand violait peut-être les règles des tests d'émissions des moteurs diesels dans ce pays. Dans un témoignage écrit soumis à une commission du Congrès à la veille de son audition, le PDG de Volkswagen Group of America, Michael Horn, précise: "Au printemps 2014 (...) j'ai été informé qu'il y avait une éventuelle non-conformité en termes d'émissions à laquelle il pourrait être remédié." "J'ai aussi été informé que des ingénieurs de la société travailleraient avec les agences pour résoudre le problème", ajoute-t-il, sans préciser l'identité de ses informateurs. D'après ce témoignage, le problème a donc fait surface au moins 18 mois avant que Volkswagen reconnaisse en septembre devant les autorités de régulation américaines avoir utilisé un logiciel permettant de truquer les tests, une nouvelle qui pourrait alimenter les critiques mettant en cause la lenteur des réactions du groupe face au scandale. Près de trois semaines après la révélation de l'affaire par les autorités américaines, le premier constructeur européen fait l'objet de fortes pressions pour nommer des responsables, mettre ses véhicules en conformité et préciser quand et où il y a eu manipulation des tests anti-pollution. Le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, qui cite le constructeur automobile lui-même, a rapporté jeudi que le logiciel utilisé par VW aux Etats-Unis était également en fonction sur des véhicules en Europe. ID:nL8N1280YN Le groupe a précédemment annoncé que, bien que le logiciel ait été installé sur environ 11 millions de véhicules diesels dans le monde, il n'était pas actif sur la majorité d'entre eux. Il n'a pas été possible de joindre Volkswagen dans l'immédiat pour obtenir des précisions. Ce n'est pas avant le 3 septembre 2015 que Volkswagen a dit aux régulateurs américains avoir installé un dispositif de trucage sur certains moteurs diesels afin de masquer le véritable niveau d'émissions de gaz polluants. Les autorités américaines ont rendu publics ces actes répréhensibles le 18 septembre. Le scandale a effacé plus du tiers de la capitalisation de VW, contraint son président du directoire à la démission et poussé son nouveau patron à évoquer la possibilité de réductions d'emplois "massives". Dans son témoignage écrit avant son audition, Michael Horn explique que le groupe a retiré la demande de certification de ses modèles 2016 aux Etats-Unis car la présence d'un composant de logiciel aurait dû être déclarée aux autorités fédérales et californiennes. Il n'a pas donné davantage de détails, ajoutant que le processus de certification se poursuivait. VW a suspendu plus de dix responsables, dont trois ingénieurs, dans le cadre d'une enquête interne et le groupe a engagé le cabinet Jones Day pour mener une enquête externe. (Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Valeurs associées

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.