Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le patron de LR des Bouches-du-Rhône juge le parti en péril

Reuters04/02/2017 à 12:13

LE PATRON DE LR DES BOUCHES-DU-RHÔNE RÉCLAME LE RETRAIT IMMÉDIAT DE FILLON

MARSEILLE (Reuters) - Le président de la Fédération Les Républicains (LR) des Bouches-du-Rhône, Bruno Gilles, a réclamé samedi le retrait immédiat de François Fillon de la course présidentielle pour "assurer la survie" du principal parti de droite.

L'ex-Premier ministre, large vainqueur de la primaire à droite, est aujourd'hui déstabilisé par des soupçons d'emplois fictifs concernant son épouse Penelope et deux de ses enfants. Au point que son éventuel retrait est aujourd'hui ouvertement envisagé par des poids lourds et des élus de LR.

"Jour après jour, cette affaire est dévastatrice, on ne peut pas attendre encore quinze jours. Il y a quand même une élection présidentielle, des élections législatives et, derrière, il y a la survie de notre parti politique", a déclaré Bruno Gilles à France Bleu Provence.

"On peut arriver jusqu'à une scission à l'intérieur du parti", a-t-il prévenu, précisant qu'il fallait envisager "très rapidement" la mise en place "d'un plan B".

Selon plusieurs sondages, François Fillon, qui faisait figure après la primaire de droite de favori dans la course présidentielle, serait désormais éliminé dès le premier tour.

Il est même crédité de moins de 20% des intentions de vote (18,5%) dans une enquête Ifop-Fiducial pour Paris Match, Sud Radio et iTELE.

L'ancien Premier ministre a cependant réaffirmé vendredi, dans une vidéo diffusée, sur Facebook qu'il tiendrait bon et se battrait jusqu'au bout, et il a invité son camp à "tenir la ligne" et à ne pas "baisser la tête".

Cela n'a pas convaincu Bruno Gilles. "On se fait pourrir dans la rue. On est foutu, on est mort si on ne fait rien", a dit le sénateur-maire du troisième secteur de Marseille.

"Ce que je vous dis, on est 99% à le penser. Rien que d'en parler, cela prouve que la page est déjà tournée dans la tête de beaucoup", a-t-il ajouté.

(Jean-François Rosnoblet, édité par Emmanuel Jarry)

15 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Berg690
    04 février19:44

    2010jpge nous prendrait pour des blaireaux ...je suis neutre, mais je ne vois pas d'anomalies chez Macron ! MDR

    Signaler un abus

  • M8252219
    04 février14:47

    Le Foll non plus n'est pas très clair il oublie volontairement les avantages du coiffeur du Président socialiste de la république!!!! Indemnités de résidence plus avantages familiaux : c'est vrai qu'avec un seul client à 593 000 euros bruts sur 5 ans, payés par nous , c'est un peu juste !!!!!!!! Petit cachottier Le Foll .

    Signaler un abus

  • 2010jpge
    04 février14:02

    aiki41 : je suis neutre, mais je ne vois pas d'anomalies chez Macron , si il y a faute elle doit être sanctionnée a sa juste hauteur mais elle est infiniment mois grave que Fillon , vu les sommes et les faits !!

    Signaler un abus

  • gchevrie
    04 février13:58

    NON Mr Gilles , c'est la France qui est en danger , si vous ne réagissez pas vite et avec courage pour contrer ces attaques ignominieuses d'un pouvoir totalement deéconsidéré .

    Signaler un abus

  • aiki41
    04 février13:12

    d'après une procureure du parquet financier de Paris s’agissant de la rémunération d’attaché parlementaire de Penelope Fillon, l’infraction est prescrite depuis mai 2015 et, s’agissant de l’abus de bien social à la Revue des deux mondes depuis décembre 2016 (la date de prescription étant de trois ans). Puisqu'il y a prescription pourquoi le parquet continue ?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.