Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le parquet favorable à l'extradition de l'oligarque Abliazov

Reuters25/09/2014 à 22:55

LE PARQUET FAVORABLE À L'EXTRADITION DE L'OLIGARQUE ABLIAZOV

LYON (Reuters) - L'avocat général de la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Lyon s'est prononcé jeudi en faveur de l'extradition de l'oligarque kazakh Mouktar Abliazov vers l'Ukraine.

Cet homme de 51 ans est soupçonné par le Kazakhstan d'avoir détourné et blanchi des fonds de la banque kazakhe BTA, dont il était le dirigeant et l'actionnaire principal. La défense de la banque chiffre le préjudice à plus de six milliards de dollars.

En fuite après son éviction de la BTA en 2009, l'ancien ministre de l'Energie et du Commerce du président kazakh Nourzoultan Nazarbaïev a été traqué jusqu'à son arrestation le 31 juillet 2013 dans les Alpes-Maritimes.

Il était passé auparavant par la Grande-Bretagne, où il avait obtenu l'asile politique.

L'avocate générale a considéré que les conditions étaient remplies pour accepter la demande d'extradition de l'Ukraine et estimé que sa sécurité y serait assurée.

"L'Ukraine est signataire de la convention européenne des droits de l'homme qui vous garantissent des conditions de détention ni inhumaines ni dégradantes", a-t-elle dit.

Mouktar Abliazov, défendu par un bataillon d'avocats, plaide de son côté le procès politique et dit être l'objet d'un complot de la nouvelle majorité au pouvoir. A l'audience, encadré par trois membres du GIGN, il a déclaré en russe que l'Ukraine était selon lui instrumentalisée dans cette affaire par le Kazakhstan.

"Il n'y a aucun preuve dans le dossier", a-t-il déclaré à plusieurs reprises. Il a également fait valoir qu'il craignait pour sa vie. "L'Ukraine, c'était l'Union Soviétique. Il ne faut pas avoir d'illusion, rien n'a changé, y compris les prisons."

Un de ses avocats, Me Jean-Pierre Mignard, a dénoncé le caractère instable du régime ukrainien.

"C'est un pays qui connaît un processus révolutionnaire, il n'y a pas de permanence des pouvoirs publics en Ukraine", a-t-il plaidé pour souligner le risque encouru par son client.

L'audience a été ponctuée d'incidents et de coups de théâtre. Le consul d'Ukraine à Lyon a ainsi apporté un décret tout juste signé par son gouvernement, visant à blanchir l'enquêteur qui a traqué Abliazov pendant plusieurs années et dont l'intégrité a été mise en cause.

La décision a été mise en délibéré sous un mois.

Une autre demande d'extradition d'Abliazov, émanant de la Russie, a été quant à elle renvoyée au 17 octobre.

(Catherine Lagrange, édité par Emmanuel Jarry)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.