Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Parlement hongrois met Orban en échec sur les quotas de migrants

Reuters08/11/2016 à 17:13
 (Réaction du gouvernement, précisions §8-10) 
    BUDAPEST, 8 novembre (Reuters) - Le Parlement hongrois a 
rejeté mardi de justesse un projet d'amendement constitutionnel 
présenté par le gouvernement de Viktor Orban pour interdire le 
plan européen de répartition des migrants.  
    Le texte a été approuvé par 131 des 199 députés, à 65,8%, 
juste sous le seuil requis de la majorité des deux tiers. Il 
aurait fallu 133 voix pour que l'amendement soit approuvé. 
L'opposition, dont le parti d'extrême droite Jobbik, avait 
décidé de boycotter le vote. 
    Orban estime que cet amendement est indispensable pour 
respecter le choix de ses compatriotes, qui ont rejeté par 
référendum le 2 octobre dernier les projets européens de quotas 
de migrants. Mais si le non l'a emporté à la quasi-unanimité, la 
participation n'a pas été suffisante pour valider l'issue du 
référendum.   
    Le Premier ministre arguait qu'en dépit de cette 
invalidation, le vote lui avait donné un mandat politique fort 
pour rejeter la politique des quotas que Bruxelles cherche à 
mettre en oeuvre pour répartir entre les pays membres de l'UE la 
charge que représente l'arrivée de quelque 1,4 million de 
migrants et réfugiés depuis début 2015. 
    "Ce vote aujourd'hui est un fiasco temporaire pour Orban, de 
même que le référendum qui n'a pas été validé", a commenté 
Robert Laszlo, politologue du centre de recherches et de 
réflexion Political Capital. "A Bruxelles, il ne pourra pas le 
vendre comme un succès, sa position sera affaiblie." 
    Les nationalistes du parti Jobbik, qui n'ont pas pris part 
au vote de mardi, ont indiqué qu'ils pourraient soutenir 
l'amendement Orban à condition que le gouvernement supprime un 
régime créé en 2013 qui ouvre droit à un permis de cinq ans de 
résidence aux étrangers achetant des obligations d'Etat d'une 
valeur de 300.000 euros. 
    Quelque 10.000 investisseurs chinois ont souscrit à ce 
programme. 
    Le parti Jobbik, qui compte 24 élus au Parlement, a déployé 
pendant le vote de mardi une banderole dénonçant "les traîtres 
qui laissent entrer des terroristes contre de l'argent" et le 
gouvernement a rejeté la proposition du parti d'extrême droite.  
    "Concernant l'idée de Jobbik, nous maintenons ce que nous 
avons déjà dit : le chantage politique n'a pas sa place sur une 
question nationale", a déclaré le porte-parole du gouvernement 
Zoltan Kovacs dans un courriel à Reuters. "Nous serons en mesure 
de discuter des prochaines étapes à la lumière des décisions 
prises par la présidence de la Fidesz." 
    Le Jobbik est le premier parti d'opposition en Hongrie, où 
domine le parti conservateur au pouvoir, la Fidesz. Dans un 
sondage paru le mois dernier, la Fidesz était créditée de 32% 
des intentions de vote contre 30% en juillet et le Jobbik 
obtenait 10% contre 14% en juillet. Les socialistes étaient 
soutenus par 9% des sondés.   
 
 (Krisztina Than et Sandor Peto; Henri-Pierre André et 
Jean-Stéphane Brosse pour le service français, édité par Tangi 
Salaün) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.