Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Parlement européen adopte le compromis sur les biocarburants

Reuters28/04/2015 à 14:49

STRASBOURG, 28 avril (Reuters) - Le Parlement européen a donné son feu vert, mardi à Strasbourg, au plafonnement à hauteur de 7% de l'utilisation des carburants d'origine agricole à l'horizon 2020. Ce taux d'utilisation des biocarburants dits de "première génération", s'inscrit dans le cadre de l'objectif européen de parvenir à ce que 10% des carburants destinés aux transports proviennent à cette date d'énergies renouvelables. Cet objectif, fixé en 2009, ambitionnait de remplacer les énergies fossiles par des productions agricoles afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de limiter la dépendance énergétique de l'Union européenne vis-à-vis de ses fournisseurs extérieurs. Il a été, depuis, critiqué en raison des risques de pression sur les prix alimentaires qu'entraînerait la conversion de grandes superficies de terres au profit de la production d'agro-carburants. Le bilan environnemental de ces cultures très industrialisées, telles que celles du maïs ou du colza, est lui-même très controversé, notamment en termes d'émissions de gaz à effet de serre. La Commission européenne avait en conséquence proposé de ramener la part des agro-carburants à 5% et d'encourager la production de biocarburants de seconde génération issus d'une biomasse non issue de terres cultivables telle que déchets, algues ou sous-produits forestiers. Lors d'un vote en première lecture, le 13 septembre 2013, le Parlement européen, sensible au mécontentement des organisations agricoles, avait remonté ce plafond à 6%. Il avait également fixé à 2,5% l'objectif minimal d'utilisation des biocarburants de seconde génération. Les Etats membres de l'UE, très partagés eux-mêmes sur le sujet, ne sont parvenus à un compromis qu'en juin dernier, fixant un plafond de 7% pour les agro-carburants et un objectif non contraignant de 0,5% pour les biocarburants non agricoles. "Nous avions des objectifs beaucoup plus élevés. Tant en termes de réductions d'émissions de gaz à effet de serre qu'en matière de progrès technologique. Si l'Europe ne va pas de l'avant, elle restera à la traîne", a regretté après le vote le rapporteur du texte, Nils Torvalds, eurodéputé finlandais du groupe libéral-démocrate. Selon des analystes, ce compromis ne permettrait pas d'atteindre le seuil des 10% visé d'ici à 2020. Selon Eurostat, 5,1% des carburants destinés aux transports provenaient d'énergies renouvelables en 2012 au sein de l'UE. (Gilbert Reilhac, édité par Yann Le Guernigou)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.