Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Parlement britannique approuve un report du Brexit au 30 juin
Reuters09/04/2019 à 19:05

LE PARLEMENT BRITANNIQUE APPROUVE UN REPORT DU BREXIT AU 30 JUIN

LONDRES (Reuters) - Les députés britanniques ont approuvé mardi le projet de report du Brexit de Theresa May jusqu'au 30 juin, que la Première ministre britannique défendra mercredi lors d'un Conseil européen.

Le texte a été approuvé par 420 députés contre 110 à l'issue d'un débat d'une heure et demie aux Communes.

Le Parti travailliste a soutenu la motion, fruit d'une initiative des parlementaires qui ont, malgré l'avis du gouvernement, cherché par ce moyen à obtenir la garantie que Theresa May ne permettrait pas au Royaume-Uni de sortir de l'UE sans accord à la date butoir du 12 avril.

Mais la Première ministre ayant déjà demandé un report au 30 juin et aucune date alternative n'ayant été avancée par les parlementaires, le vote s'est finalement déroulé sans anicroche, les conservateurs pro-Brexit ayant été sans surprise les seuls à voter contre la motion, car ils souhaitaient sortir le plus rapidement possible de l'UE.

Theresa May s'est rendue mardi à Berlin et elle était attendue à Paris pour défendre son report du Brexit auprès d'Angela Merkel et Emmanuel Macron.

La Première ministre britannique devrait obtenir gain de cause lors du sommet européen extraordinaire qui réunira mercredi à Bruxelles les chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE.

Le porte-parole du Labour pour le Brexit, Matthew Pennycook, a toutefois prévenu le Parlement que si son parti approuvait une extension de l'article 50 jusqu'au 30 juin, ce délai supplémentaire devait être mis à profit pour conclure un accord entre le gouvernement et l'opposition travailliste.

Les négociations ouvertes mercredi dernier entre Theresa May et les travaillistes n'ont pour l'instant rien donné. Le gouvernement a déclaré que des discussions qui ont eu lieu mardi avaient été "vastes" et "constructives" et que les deux parties avaient convenu de se revoir jeudi.

(Kylie MacLellan, Stephen Addison; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

8 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • ldct1
    09 avril21:28

    J'aime bien les britanniques. Eux au moins savent négocier et se faire respecter. Ils ne lâchent que ce qu'ils veulent bien lâcher. Ils ne plient jamais. Ils ont un objectif national prioritaire, celui de la défense des intérêts de leur peuple. Et ils ont bien raison.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer