Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le Parlement approuve l'organisation des JO de 2024 à Paris

Reuters15/03/2018 à 12:55

LE PARLEMENT APPROUVE L'ORGANISATION DES JO DE 2024 À PARIS

PARIS (Reuters) - Le Parlement a définitivement adopté jeudi le projet de loi sur l'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques qui se dérouleront en France en 2024, à l'heure où des craintes sont exprimées sur les retards qui pourraient affecter certains sites.

Le vote de ce texte par le Sénat est conforme à la volonté d'Emmanuel Macron de mobiliser tous les acteurs en vue de ces Jeux que Paris accueillera cent ans après le dernier passage de la flamme dans la capitale française.

Le projet de loi a pour objet d'adapter la loi française au contrat "ville hôte" qui a été signé le 13 septembre dernier à Lima par la ville de Paris, le Comité international olympique (CIO) et le Comité olympique français (Cnosf).

Il prévoit par exemple de permettre, de façon temporaire, des publicités en faveur des JO sur les monuments historiques et dans les sites classés.

Des procédures destinées à accélérer et à simplifier les règles d'urbanisme et d'expropriation, notamment en Seine-Saint-Denis, seront adoptées pour construire le village des athlètes ou, dans le domaine de la sécurité, réserver des voies de circulation pour les déplacements des services de secours, des délégations et les sportifs.

Le texte prévoit un contrôle de la Cour des comptes et l'obligation pour les responsables du Comité d'organisation des Jeux (Cojo) de transmettre leur déclaration d'intérêt et de patrimoine à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

Il habilite le gouvernement à prendre par ordonnances toute mesure visant à renforcer l'efficacité de la lutte contre le dopage.

La Solideo, société publique chargée de contrôler les travaux, devra se doter d'une charte afin que les PME et les entreprises d'insertion puissent avoir, elles aussi, accès aux marchés qu'ouvre ce vaste chantier.

CRAINTES POUR LES TRANSPORTS ET DES SITES

Selon l'étude d'impact jointe au projet de loi, à terme, les retombées économiques et touristiques de ces Jeux "pourraient s'élever à 10 milliards d'euros environ avec la création de 250.000 emplois à la clé".

Le Sénat avait exprimé des craintes sur la réalisation à temps des lignes du Grand Paris Express.

Le Premier ministre Edouard Philippe a confirmé le 22 février l'objectif de mise en service d'ici les Jeux olympiques de 2024 d'un grand nombre de nouvelles lignes, seul le sort d'une liaison qui doit être utilisée par des milliers de journalistes restant pour l'instant incertain.

Le président du conseil départemental de Seine-Saint-Denis a par ailleurs demandé cette semaine à l'Etat de tenir les engagements pris face à de premières remises en cause de la pertinence de certains sites.

Plusieurs sites prévus présentent un risque de retard et de dépassement de coût, conclut un rapport commandé par le gouvernement et dévoilé mercredi par le Parisien.

Le village olympique entre Saint-Denis et Saint-Ouen, le centre aquatique prévu à proximité du Stade de France, le village des médias du Bourget et le site de volley envisagé dans la même zone posent notamment question, selon les rapporteurs de l'Inspection générale des finances, de la jeunesse et des sports et du Conseil général de l'environnement.

Ils font état "de réels risques à la fois de non-réalisation dans les délais de certains équipements mais aussi de surcoûts importants", selon les citations du Parisien, et questionnent l'orientation du village olympique proche d'un site archéologique ainsi que la taille du village des médias.

Selon le Parisien, aucun de ces sites ne devrait toutefois être rayé de la carte.

(Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • pmondet
    15 mars14:04

    On en a rien à faire de ces jeux olympiques parceque les coûts vont largement dépasser les estimations. Comme d'habitude l'état n'est pas capable de gérer les dépenses. Un état de charlos et d'incapables.

    Signaler un abus

  • domin288
    15 mars14:00

    Désapprobation totale.

    Signaler un abus

  • ppsoft
    15 mars13:04

    Le contribuable que je suis est profondément outré.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.