Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le parcours de Dieudonné, l'homme qui n'aimait pas les Juifs

Le Point28/12/2013 à 10:47

Dieudonné donne une conférence de presse en 2012 au théâtre de la Main d'or à Paris avant la sortie de son film L'antisémite.

Dieudonné a fait de la quenelle son emblème. Bien trouvé, car l'homme est glissant comme la spécialité gastronomique. En témoigne un parcours singulier, qui débute dans les années 90 en duo avec l'humoriste Élie Semoun, se poursuit dans le combat anti-FN à Dreux et continue aujourd'hui dans des spectacles émaillés de propos ouvertement racistes et antisémites. Dieudonné M'Bala M'Bala, né en 1966 d'une mère française et d'un père camerounais, devient célèbre pour ses sketchs avec l'humoriste Élie Semoun. Il se pose en redresseur de torts d'un pays qui occulterait sa responsabilité dans l'esclavage et la traite des Noirs. En mai 1997, il se présente aux législatives à Dreux comme candidat anti-FN contre Marie-France Stirbois. Il déclare alors : "Le seul parti qui m'inquiète et contre lequel je m'engage, c'est le Front national." Il obtient 7,74 % des suffrages. Le soutien de Bedos ou Cohn-BenditLe 30 novembre 2000, dans le sillage de Coluche en 1981, il annonce son intention de concourir à la présidentielle de 2002 pour "révéler le malaise" des citoyens face au "manque de crédit" des hommes politiques. "Je suis de toute façon, par culture, un homme de gauche, bien que je ne sache plus aujourd'hui où est la gauche." Puis il renonce par la suite à se présenter. Le 4 mars 2001, il renonce également à se présenter aux municipales de Dreux pour laisser toutes ses chances au candidat socialiste. Il reçoit alors le soutien des...

Lire la suite sur Le Point.fr

18 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • pademaug
    10 janvier14:35

    pour ceux qui n'ont pas compris: http://www.youtube.com/watch?v=BzcoHNF3dEE

    Signaler un abus

  • chiche21
    09 janvier21:53

    Eh, DIEUDO, t'as vu où elle se retrouve ta quenelle ? DTQ MDR....

    Signaler un abus

  • bearnhar
    09 janvier09:37

    Il n'aime pas les Juifs, et ses potes n'aiment pas les Français._Tous ces gens n'ont rien à faire ici, maintenant c'est pas moi qui les ai fait entrer._Ce problème est un problème des politiques, ils vont donc le gerer._Le peuple, ça fait des années qu'il a mis en garde en disant que bien trop d'immigration.

    Signaler un abus

  • mcarre1
    01 janvier11:35

    On ne peut plus rien dire sur rien sans être traité d'anti-quelquechose.

    Signaler un abus

  • fbordach
    30 décembre17:06

    La fin d’année approche à grands pas et les esprits sont de plus en plus occupés. La hausse continue du chômage ? Les perspectives économiques catastrophiques ? Les industries qui ferment partout dans le pays ? Non : c’est bien une histoire de quenelle qui mobilise à présent tous les fiévreux esprits de la République.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.