Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le pape François à Sarajevo pour appeler à la réconciliation

Reuters06/06/2015 à 11:36

* Brève visite d'une journée, la première pour François * Le pape Jean Paul II s'était rendu deux fois en Bosnie * La Bosnie encore en proie aux divisions ethniques et religieuses SARAJEVO, 6 juin (Reuters) - Le pape François est arrivé samedi à Sarajevo, capitale de la Bosnie-Herzégovine, pour lancer un appel à la réconciliation dans un pays toujours en proie aux divisions ethniques et religieuses, 20 ans après la fin de la guerre civile. Ce séjour de 24 heures est la troisième visite effectuée par un pape en Bosnie depuis la fin d'un conflit qui a fait 100.000 morts entre 1992 et 1995. Plusieurs milliers de personnes devaient assister en fin de matinée à une messe dite par François dans le stade Koevo de Sarajevo. Il y a 18 ans, en 1997, le pape Jean Paul II avait appelé au "courage du pardon" dans les ruines de la ville. Ce dernier s'était également rendu en Bosnie en 2003, à Banja Luka. "Sarajevo est appelée la Jérusalem de l'Occident", a déclaré François aux journalistes qui se trouvaient à bord de son avion. "C'est une ville de cultures ethniques et religieuses très différentes", a-t-il ajouté en soulignant que la ville avait "beaucoup souffert" durant une grande partie de son histoire. "Maintenant, elle est sur un beau chemin de paix, a déclaré le chef de l'église catholique. "Je fais ce voyage pour parler de tout cela, comme un signe de paix et une prière pour la paix." L'arrivée du souverain pontife intervient quelque jours après l'entrée en vigueur d'un accord historique qui vise à renforcer les liens entre l'Union européenne et la Bosnie, première étape vers une possible adhésion du pays à l'UE. Les catholiques de Bosnie, qui sont pour la plupart des Croates, représentent 15% des 3,8 millions d'habitants du pays, qui est constitué de deux entités principales, la Fédération de Bosnie-et-Herzégovine (peuplée de Croates et de Bosniaques) et la République serbe de Bosnie (Republika Srpska). Les catholiques partagent le pouvoir avec les musulmans bosniaques et les Serbes orthodoxes via un système compliqué de quotas ethniques mis en place dans le cadre des accords de paix de Dayton conclus aux Etats-Unis en 1995. Les Bosniaques souhaiteraient un Etat plus fort et centralisé, tandis que les Serbes menacent de faire sécession. Les nationalistes croates appellent à la création de leur propre entité au sein de la Bosnie parce qu'ils estiment que leurs droits sont menacés. (Philip Pullela et Daria Sito-Sucic; Danielle Rouquié pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.