Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le pape déplore une année 2017 de guerres et d'injustices
Reuters01/01/2018 à 12:09

LE PAPE DÉPLORE UNE ANNÉE 2017 DE GUERRES ET D'INJUSTICES

CITE DU VATICAN (Reuters) - Le pape François a déploré dimanche que 2017 ait été une année marquée par les guerres, les mensonges et les injustices et a invité tout un chacun à assumer la responsabilité de ses actes.

S'exprimant lors des vêpres de fin d'année dans la basilique Saint-Pierre, le souverain pontife a estimé que les êtres humains avaient "défraîchi et blessé" l'année qui s'achève "avec des oeuvres de mort, des mensonges et des injustices".

Les guerres, a-t-il dit dans son homélie, sont "le signe flagrant de cet orgueil récidiviste et absurde" de l'homme mais d'autres offenses ont causé "de nombreuses formes de dégradation humaine, sociale et environnementale".

De tout cela, a t-il souligné, "nous devons prendre nos responsabilités devant Dieu, nos frères et la Création".

Le Saint-Père n'a pas donné d'exemple précis mais il a au fil de l'année dénoncé les bombardements à l'arme chimique en Syrie, invité à faire baisser la tension géopolitique dans la péninsule coréenne, s'est rendu en Colombie pour y vanter les efforts de paix et, il y à peine un mois, en Birmanie où la minorité musulmane des Rohingyas est, selon l'Onu, persécutée.

A l'issue de ces vêpres, François est sorti sur la place Saint-Pierre, a serré des mains et posé pour des photos avant de faire une priére devant la crèche de Noël grandeur nature.

(Steve Scherer, Gilles Trequesser pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer