Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

-Le Pakistan en deuil, la peine capitale rétablie

Reuters17/12/2014 à 11:51

(Changement de slug, précisions) ISLAMABAD, 17 décembre (Reuters) - Le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif a levé le moratoire sur l'application de la peine capitale au Pakistan au lendemain du massacre revendiqué par les taliban dans une école de Peshawar, a annoncé mercredi un porte-parole du gouvernement. Le Pakistan a entamé mercredi un deuil national de trois jours à la mémoire des 141 victimes de l'attaque, 132 enfants et neuf enseignants, selon le dernier bilan fourni par les autorités d'Islamabad. Les neuf assaillants ont également été tués. ID:nL6N0U00VF Ce massacre d'une ampleur sans précédent a déclenché une onde de choc dans tout le pays, où les appels au rétablissement de la peine capitale, dont l'application est suspendue depuis six ans, se sont multipliés. "Il a été décidé (lors d'un comité ministériel) que le moratoire devait être levé. Le Premier ministre a approuvé cette décision", a déclaré Mohiuddin Wani, le porte-parole du gouvernement, ajoutant que les ordres d'exécution de condamnés se trouvant dans le couloir de la mort seraient signés "d'ici un jour ou deux". Le porte-parole du gouvernement n'a pas précisé quels seraient les condamnés concernés par cette mesure. Le moratoire sur la peine de mort a été adopté en 2008 et une seule exécution a eu lieu depuis cette date. L'association d'aide juridique Justice Project Pakistan estime à plus de 8.000 le nombre de condamnés à mort dans ce pays, dont environ 10% l'ont été pour "terrorisme", un terme à la définition très vague dans le droit pénal pakistanais. Quelque 17.000 personnes sont actuellement en attente d'un jugement pour des accusations de "terrorisme" devant des tribunaux d'exception. Dans un rapport publié mercredi, Justice Project Pakistan écrit que les suspects de terrorisme sont souvent soumis à la torture et privés d'avocat. L'ONG ajoute que ces pratiques n'ont pas permis de mettre fin aux attaques. "De nombreuses personnes dont les crimes n'avaient rien à voir avec le terrorisme ont été condamnées à l'issue de procès inéquitables, alors que le terrorisme lui-même ne faiblit pas", souligne-t-elle. (Sheree Sardar et Katharine Houreld; Tangi Salaün pour le service français, édité par Marc Angrand)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.