Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Pakistan doit combattre les groupes armés, dit Kerry

Reuters13/01/2015 à 09:44

(Actualisé avec détails, citations) ISLAMABAD, 13 janvier (Reuters) - Les autorités pakistanaises doivent combattre les mouvements islamistes qui menacent les intérêts afghans, indiens et américains, a déclaré mardi le secrétaire d'Etat américain en visite à Islamabad. John Kerry a en outre rendu hommage aux victimes du massacre commis le 16 décembre par des taliban qui ont tué 134 élèves d'une école militaire à Peshawar. ID:nL6N0U00VF Le Pakistan est soupçonné de longue date d'utiliser les groupes armés pour conserver une influence en Afghanistan et nuire à l'Inde. "Les mouvements terroristes tels que les taliban pakistanais et afghans, le réseau Haqqani, le Lashkar-e Taiba entre autres continuent à menacer le Pakistan, ses voisins et les Etats-Unis, et il est de notre responsabilité à tous de faire en sorte que ces groupes ne s'implantent pas, mais qu'ils soient au contraire relégués dans le passé. Cette tâche est évidemment loin d'être accomplie", a déclaré le chef de la diplomatie américaine. Après l'attaque commise mi-décembre, les autorités pakistanaises ont promis de ne plus faire de distinction entre "bons" et "mauvais" activistes et de mener des opérations contre les repaires islamistes sur la frontière afghane. "Nous verrons dans les prochains jours, les prochaines semaines et les prochains mois de quelle nature et de quelle ampleur seront ces efforts", a commenté John Kerry. Le chef de la diplomatique américaine a rappelé que les Etats-Unis avaient dépenser des milliards de dollars pour soutenir l'armée pakistanaise à combattre les insurgés. Un soutien supplémentaire de 250 millions de dollars sera fourni pour une aide humanitaire en faveur des populations déplacées en raison des conflits dans la région. "La tragédie du 16 décembre est un véritable rappel qu'accorder aux extrémistes de l'espace et leur permettre d'agir dans cet espace comporte des risques graves", a dit Kerry. Le secrétaire d'Etat a par ailleurs exprimé son inquiétude au sujet des affrontements qui ont éclaté récemment le long de la Ligne de contrôle qui sépare l'Inde et le Pakistan au Cachemire. "Nous sommes toujours profondément préoccupés par le récent accès de violence le long de la frontière et de la Ligne de contrôle. Le Pakistan et l'Inde ont profondément intérêt à améliorer cette relation, a-t-il souligné. (Arshad Mohammed, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.