1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le nouveau défi de Poutine à Kiev
Le Point30/04/2019 à 13:50

Il ne lui laisse pas le temps de savourer sa victoire. Quatre jours seulement après l'élection de Volodymyr Zelensky à la présidence de l'Ukraine, Vladimir Poutine fait monter les enchères. Son dernier oukase ? L'attribution de passeports aux habitants du Donbass, une région aux mains de séparatistes prorusses depuis 2014. « Une mesure extrêmement provocatrice », a réagi le représentant américain pour l'Ukraine Kurt Volker.Le scénario, il est vrai, effraie Kiev et les capitales occidentales. En effet, la Russie met en ?uvre une stratégie déjà éprouvée au début des années 2000 en Ossétie du Sud et en Abkhazie, deux territoires revendiqués par la Géorgie. Cette fois, l'objectif consiste à faciliter la délivrance de passeports russes auprès des 3,6 millions de ressortissants ukrainiens présents dans l'est du pays. À l'appui de sa décision, Moscou invoque des raisons humanitaires et la nécessité de transférer des malades ou des blessés de l'autre côté de la frontière. Mais la principale motivation est ailleurs. Une fois les passeports distribués, rien n'empêchera le grand voisin d'envoyer ses troupes en Ukraine au nom de la défense de ses citoyens fraîchement naturalisés. En 2008, le même schéma a été appliqué en Ossétie du Sud avant le déclenchement de la guerre russo-géorgienne, Moscou prétendant alors se porter au secours de ses ressortissants.La nationalité russe donne seulement le droit d'être arrêté lors d'un...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer