Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le nouveau cap de la BoJ fait monter les rendements obligataires

Reuters21/09/2016 à 12:40
    LONDRES, 21 septembre (Reuters) - Les rendements des 
obligations souveraines à long terme sont en hausse, accompagnés 
d'une pentification de la courbe des taux, à la suite de la 
fixation par la Banque du Japon d'un objectif de taux à long 
terme et d'un "contrôle de la courbe des taux". 
    Le rendement des obligations à 10 ans japonaises 
 JP10YT=JBTC  a atteint son plus haut niveau en six mois, à près 
de 0,01%, en hausse de sept points de base sur la journée, avant 
de retomber en territoire négatif, un mouvement de repli qui, 
selon des traders, est un signe que les investisseurs cherchent 
à tester la volonté de BoJ d'atteindre son nouvel objectif. 
    Le rendement de l'obligation du Trésor américain à 10 ans 
 US10YT=RR  a également réagi à la hausse dans un premier temps, 
à plus de 1,7%, avant de retomber autour de 1,69%. 
    En Europe, les rendements des obligations de référence 
allemandes ont pris 4 points de base à 0,61% à 30 ans 
 DE30YT=TWEB  et 2 pdb à 0,01% à 10 ans  DE10YT=TWEB  en 
matinée, alors celui de la dette souveraine allemande à deux ans 
 DE2YT=TWEB  n'a pas bougé, à -0,66%. 
    L'écart entre les rendements à deux et dix ans a atteint son 
plus haut niveau en cinq mois, à 66 pdb. 
    Une telle pentification de la courbe des taux - 
habituellement signe de bonne santé de l'économie et du système 
financier - est due à l'abandon de l'objectif de base monétaire 
de la BoJ et de son engagement à maintenir les taux obligataires 
à 10 ans à leur niveau actuel, proche de zéro.  
    Et même si la BoJ a promis de continuer à acheter des 
obligations à un rythme de 80.000 milliards de yens par an, 
certains intervenants interprètent les annonces du jour comme un 
signe que le recours à la planche à billet dans le cadre du 
programme d'assouplissement quantitatif et qualitatif (QQE) mis 
en place depuis 2013 a atteint ses limites. 
    "La BoJ va avoir vraiment du mal à rassurer qui que ce soit 
(sur le QQE)", dit Vincent Chaigneau, responsable de la 
stratégie taux et devises à la Société générale. 
    Les retombées économiques d'une courbe de taux plus pentue 
pourraient passer par le système financier en contribuant à 
relancer l'inflation comme le souhaitent les banques centrales.  
  
    Les banques gagnent de l'argent en empruntant à court terme 
à faible taux et en prêtant à long terme à des taux plus élevés. 
De même, le creusement des écarts de taux à court et long terme 
aident les compagnies d'assurance et les fonds de pension à 
respecter leurs échéances à long terme. 
    Certains analystes estiment que la Banque centrale 
européenne (BCE) pourrait bientôt suivre l'exemple de la BoJ. 
    "De nombreux intervenants de marchés (surtout les banques) 
sont en difficulté à cause de rendements faibles et d'une courbe 
des taux plate. Fixer un objectif pourrait ainsi être une option 
pour la BCE aussi ? On ne peut l'exclure", dit le responsable de 
la stratégie macroéconomique de RBC, Peter Schaffrik. 
 
 (John Geddie, Juliette Rouillon pour le service français, édité 
par Benoît Van Overstraeten) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.