Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le nombre de clandestins en forte hausse sur la Côte d'Azur

Reuters12/06/2015 à 17:37

NICE, 12 juin (Reuters) - Près de 1.500 migrants en situation irrégulière, venus principalement d'Erythrée et du Soudan via l'Italie, ont été interpellés ces sept derniers jours dans les Alpes-Maritimes, a annoncé vendredi la préfecture. Le nombre de procédures de réadmission en Italie a été renforcé proportionnellement avec 1.097 sur 1.439 migrants raccompagnés dans ce pays au cours de la même période, a précisé le préfet Adolphe Colrat lors d'une conférence de presse. Les moyens des forces de l'ordre ont été plusieurs fois renforcés face à cette situation exceptionnelle, qui dure depuis environ deux mois. Les interpellations se déroulent dans une bande de 20 kilomètres autour de la frontière franco-italienne ainsi que, depuis quelques semaines, dans les gares internationales de Nice et de Cannes. "Je fais appliquer la règle du jeu en vigueur au sein de l'Union européenne. Toute personne en situation irrégulière qui vient d'un pays voisin doit être réadmise dans ce pays, en l'occurrence ici l'Italie", a souligné le préfet. "Il s'agit aussi de prévenir les troubles graves à l'ordre public", a-t-il ajouté. L'an dernier, les interpellations, sur cette même période de sept jours, avait culminé à 1.100 personnes. "Je ne m'attends pas à une décélération dans les semaines qui viennent", a dit Adolphe Colrat. Pour l'heure, aucune demande d'asile n'a émané des migrants, principalement une population jeune et masculine, qui souhaitent en très grande majorité rejoindre le Royaume-Uni via la France, et attendent à Calais de pouvoir traverser la Manche. Les forces de l'ordre ont interpellé une soixantaine de passeurs depuis le début de l'année, dont six début juin. Au total, 9.891 clandestins ont été appréhendés dans les Alpes-Maritimes depuis le début de l'année. Les deux tiers ont été réadmis de l'autre côté de la frontière. La Commission européenne a présenté en mai un plan d'action pour l'immigration et l'asile, accueilli avec réserve par la France, qui prévoit notamment une répartition équitable, sans user du terme "quotas", des demandeurs d'asile entre les Etats de l'Union européenne. Des responsables français affirment que l'Italie, principal pays d'entrée pour les migrants, agit peu pour les retenir sur son territoire. (Matthias Galante, édité par Sophie Louet)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.